À la uneCultureMusique

5 éléments pour comprendre… la carrière musicale de Mister V

DOSSIER – À l’occasion de la sortie de la réédition de son deuxième album “MVP” ce vendredi, VL se penche sur la carrière musicale de Mister V. Une réussite en l’espace de quatre ans et deux albums lui permettant de se détacher de son étiquette de “YouTubeur” pour celle de “rappeur confirmé”.

1/ Ses premiers pas : l’humour comme filet de sécurité

“Ce matin, elle a pété” Oui, ce sont bien les paroles de Mister V dans le morceau “LAPT” sorti en juillet 2016. Encore loin des beaux textes, Yvick Letexier (son vrai nom) préférait jouer la carte de l’humour dans ses premiers morceaux. En 2013, il lance une série de clips musicaux qu’il nomme les “Sapassoupa” (ça passe ou pas ?). Derrière ce format humoristique se cache en vérité une volonté de s’essayer au rap et de le proposer à ses abonnés. En témoigne l’apparition de Disiz dans le clip de “Party Night Relou 2”, Mister V commence à se rapprocher du “game” tout doucement. Dans l’ombre, son premier album “Double V” prend forme. Yvick offre un dernier morceau pour adresser un “au-revoir” à cette direction musicale à prendre au second degré : “LAPT” (elle a pété). Nous sommes en 2016, la véritable carrière musicale de Mister V débute alors.

2/ “Top Album” : l’affirmation

“N*que sa mère si je finis pas dans le Top Album !” 29 avril 2017 : Mister V débarque avec “Top Album”, premier extrait de son premier album. Le ton est donné, Yvick n’est plus là pour rigoler. “Si Mister V sort un disque, c’est que le monde se barre en couilles”, “T’inquiète pas, c’est pas Fatal Bazooka” : l’artiste répond directement aux potentielles critiques sur son nouveau choix de carrière. Au final, la mayonnaise prend relativement vite. Son premier projet “Double V” a alors une date : le 19 mai 2017. En un seul titre, le Grenoblois génère un engouement populaire sur les réseaux sociaux. Les fans du “YouTubeur” demandent qu’une seule chose : devenir fan du “rappeur”.

3/ Double V : des premiers pas remarquables et remarqués

19 mai 2017 : “Double V” est dans les bacs. Un album construit intelligemment, entouré de ses amis de toujours (Tortoz, Samy Ceezy et Juice, membres de leur crew MQEEBD). Pendant plusieurs semaines, Yvick s’enferme dans un AirBnb en Normandie avec sa bande de potes et son beatmaker GeronimoBeats. Ils y composent la quasi totalité de l’album. Avec “Double V”, Mister V réalise son rêve de gosse : faire un album de rap avec ses meilleurs amis. Le pari est réussi, haut la main. Avec des sonorités venues directement de Los Angeles, ville chère à son cœur, Yvick livre 13 titres complets. Évoquant la célébrité, la peur de l’échec ou encore la famille, l’artiste âgé de 23 ans surprend un grand nombre de ses détracteurs. “Double V” finira Disque de Platine avec plus de 100 000 ventes. Le chapitre 2 de sa carrière est alors lancé…

4/ Trois ans dans l’ombre, à travailler : une démarche mature et réfléchie

Après l’euphorie vient le temps de prendre du recul. Au final, cinq des 13 titres de “Double V” seront clipés par l’artiste. Faisant le choix de ne pas faire de tournée pour ce premier projet, Yvick se retire quelque peu du “game” pour se concentrer sur sa troisième passion : le cinéma. Il tourne alors dans trois films entre 2017 et 2019 : Le Manoir, Place Publique et All Inclusive. Mister V y découvre un nouveau monde épanouissant. Bien évidemment, la musique est toujours présente. Au Québec, il tourne deux clips de deux nouveaux sons, “BTP” et “Saint-Laurent”. À 25 ans, Yvick Letexier écrit sa vie comme il l’entend, entre vidéos, musique et cinéma. Il semble intouchable et l’arrivée de son deuxième album ne va que confirmer ce sentiment…

5/ “MVP”, son deuxième album : la confirmation

“Deuxième album, obligé de faire du sale…” Mister V le sait, il est attendu au tournant. Pour un artiste, un deuxième album est synonyme de “confirmation”. Aux côtés de PLK, il publie “Jamais”, le premier extrait de second projet “MVP”. Yvick a évolué, tout comme sa célèbre Fiat Panda passée de simple avion à Transformers sur la cover de l’album. En featuring avec Jul et Dosseh, il explore de nouveaux thèmes et de nouveaux styles. 18 titres qui terminent comme le précédent album. Après avoir rendu hommage à sa mère dans “Bonobo” sur “Double V”, l’artiste livre un texte poignant pour sa grand-mère dont il est très proche. Sorti il y a bientôt un an, “MVP” est déjà Disque d’Or.

Une réédition sortie ce vendredi vient célébrer cette seconde case qu’Yvick peut cocher la tête haute : réussir à perdurer. En quatre ans, Mister V a offert à ses fans un travail musical monstre. Il ne voulait pas décevoir, ni se décevoir, et a réussi à tracer un parcours mûrement réfléchi. À 27 ans, le Grenoblois réserve encore de belles surprises. Une tournée dans toute la France est prévue pour 2021. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts…

En 2016, Mister V était de passage à VL Média dans “Le Rico Show” ! (Re)découvrez son interview ci-dessous :

About author

Journaliste à VL Média
Related posts
À la uneSéries Tv

Les Simpson renouvelés pour une saison 33 et 34

À la uneFranceMédias

Des journalistes BFMTV et leurs consultants santé verbalisés dans un restaurant clandestin

À la uneÉtudiantFemmesFrance

Carrefour s’engage contre la précarité menstruelle

À la uneActualitéFrancePolitique

Gérald Darmanin annonce la dissolution de Génération identitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux