À la uneCulturePop & Geek

Attention aux tweets sur Dragon Ball, Shueisha attaque

La maison d’édition Shueisha a pris récemment la décision d’attaquer pour “violation de Copyright” tous les GIFS, memes ou fanarts de Dragon Ball publiés sur les réseaux sociaux. Une décision surprenante…

Une simple utilisation d’un GIF de Dragon Ball peut vous attirer des problèmes judiciaires ? C’est la découverte stupéfiante faite par plusieurs internautes cette nuit sur Twitter. Ces derniers indiquent que leur compte a été suspendu avec une notification de violation de copyright envoyée par la maison d’édition Shueisha pour avoir mis en ligne des images liées à la licence Dragon Ball. Simples extraits de l’animé ou bien fanarts : les sanction se sont multipliées durant la nuit. Comme le montre ce tweet ci-dessous, Shueisha a demandé aux internautes si ils possèdent ou non une autorisation d’utiliser des images sous licence Dragon Ball.

Un simple bug ou une décision volontaire ?

Heureusement pour les internautes bloqués, ces attaques sont normalement contestables avec les lois Fair Use. Crée pour l’usage raisonnable d’un copyright, cette procédure pourrait sauver le sort des personnes menacées de sanctions.

Pour le moment, nul ne sait si il s’agit d’une véritable décision prise par Shueisha. Un bot Twitter pourrait être également à l’origine de ces signalements. Plusieurs informations ont par ailleurs récemment fuité sur l’animé. Cela pourrait expliquer pourquoi la maison d’édition joue la carte de la sécurité. En attendant, méfiez-vous des images que vous publiez sur Twitter.

À lire aussi : HyperLink #43 – Dragon Ball, aux sources du shônen

About author

Journaliste à VL Média
Related posts
À la uneActualitéEconomieEnvironnementFranceMédiasPolitiqueSantéSociétésociétéSociété

Convention citoyenne pour le climat : dernière séance pour clôturer l'aventure

À la uneFootSport

Ligue 1 : Jorge Sampaoli, le loco 2.0 de l'OM

À la uneFrance

Un homme de 88 ans flashé à 191 km/h au lieu de 110

À la uneMédias

Michel Drucker de retour sur France 2 le 28 mars

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux