A moins d’une semaine du baccalauréat, nombre d’étudiants sont plongés dans leurs révisions, envahis par un stress souvent incontrôlable. Pourtant, en suivant quelques conseils, il est possible de le minimiser, afin d’aborder les épreuves avec plus de sérénité. 

  • S’organiser

Cela peut sembler être un poncif mais il est primordial de réaliser un planning avant d’entamer les révisions. Se fixer des objectifs quotidiens ou hebdomadaires permet de garder un cap et ne pas s’éparpiller, tout en évitant les risques de la procrastination. Par ailleurs, étaler son travail sur plusieurs jours permet de mieux mémoriser si l’on en croit les chercheurs, concentrer ses révisions en une seule session étant à proscrire.

  • Ficher

Là encore, on pourrait croire que réaliser des fiches est courant, mais beaucoup ont tendance à ne pas s’y atteler. Pourtant, résumer ses cours en priorisant les informations importantes (dates, noms, évènements principaux) permet de gagner du temps, notamment lorsque les cours sont denses. Privilégier les feuilles bristols est fortement conseillé : son format empêche de réécrire l’ensemble de son cours et l’écriture manuscrite permet de mieux mémoriser.

  • Parler

Cela peut sembler étrange à première vue, mais réciter son cours à voix haute est une excellente méthode pour l’assimiler. L’idée n’est pas d’énoncer mot à mot son cours, mais bel et bien de se le réapproprier, en se posant des questions relativement simples : Pourquoi cet évènement s’est-il passé ? Qu’a fait cette personne ? Le but est en effet de comprendre ce que l’on récite. Afin de vérifier nos dires, s’enregistrer est une bonne méthode, une personne pouvant également participer.

  • Se reposer

C’est peut-être celui qui fera le plus sourire, mais ce dernier conseil est pourtant loin d’être négligeable. Surcharger son cerveau d’une quantité astronomique d’informations en un délai court n’est en rien productif, d’où l’intérêt de faire des pauses régulières. Choisir de courtes sessions de révision de 2h, espacées d’une pause d’une demi-heure, permet d’être beaucoup plus performants. La veille des épreuves, il convient également de bien se reposer, afin de laisser le temps au cerveau de digérer.