À la uneFranceSantéSociété

Covid-19: confinement partiel le week-end à Nice

Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé plusieurs décisions dont la mise en place d’un confinement partiel le week-end sur la zone littorale allant de Menton à Théoule-sur-Mer.

L’heure n’est plus à la pédagogie, l’heure est à la responsabilité “, a précisé Bernard Gonzalez, le préfet des Alpes-Maritimes, durant sa conférence de presse. En effet, la situation sanitaire se dégrade à Nice. Le taux d’incidence est trois fois supérieur à la moyenne nationale. Les services hospitaliers sont également saturés. Les lits sont occupés à plus de 90%. Alors, plusieurs mesures ont été prises par le préfet des Alpes-Maritimes, après consultation des élus locaux.

Un confinement partiel le week-end

Bernard Gonzalez a annoncé la mise en place d’un confinement partiel sur l’aire urbaine littorale, de Menton à l’ouest du département, du vendredi à 18h au lundi à 6h. Des dérogations sont prévues, sur le modèle de celles du dernier confinement en France. Des attestations seront nécessaires. Mais il sera notamment possible de se promener durant 1h, dans une limite de 5 kilomètres pour faire du sport, pour promener son animal de compagnie ou pour réaliser des achats de première nécessité. Les contrôles à la frontière italienne et dans les aéroports seront également renforcées. Ces règles sont prises pour 15 jours, avant révision de la situation.

Des milliers de vaccins déployés pour les 50 à 64 ans

 “L’accélération de la campagne vaccinale est nécessaire. Oui il faut faire mieux, il faut faire plus vite“, précise le préfet. Des livraisons “massives” du vaccin AstraZeneca auront ainsi lieu dans les prochains jours. Les personnes âgées de 50 à 64 ans, souffrant de comorbidités, pourront donc se faire vacciner. Les médecins généralistes du département des Alpes-Maritimes ont aussi été appelés à vacciner dans leur cabinet.

 La fermeture des commerces de plus de 5 000 mètres carrés

Dès mardi 23 février, les commerces de plus de 5000 mètres carrés seront fermés, à l’exception des pharmacies et des commerces alimentaires. En revanche, ils seront autorisés à maintenir une activité de vente à emporter. Les commerces fermés bénéficieront également des aides financières mises en place par l’État. Pour les enseignes de plus de 400 mètres carrés, la jauge d’accueil est désormais fixée de 10 à 15 mètres carrés par visiteur.

À lire aussi : Emmanuel Macron défie les youtubeurs Mcfly et Carlito

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les Simpson renouvelés pour une saison 33 et 34

Santé

Le magnétisme : que savoir sur les principes et affections traitées ?

À la uneFranceMédias

Des journalistes BFMTV et leurs consultants santé verbalisés dans un restaurant clandestin

À la uneÉtudiantFemmesFrance

Carrefour s’engage contre la précarité menstruelle

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux