À la uneActualitéFranceMédias

Départ de Jean-Pierre Pernaut : le bras de fer des JT de 13H

Après le départ de Jean-Pierre Pernaut du 13H de TF1, les deux principaux JT français se retrouvent bouleversés et se lancent dans une course à l’audience.

On a beaucoup parlé de Marie-Sophie Lacarrau qui a pris la place de Jean-Pierre Pernaut dans le 13H de TF1. Mais il ne faut pas oublier que le siège qu’elle a laissé chez France 2 a lui aussi été repris, par Julian Bugier. Les deux ex-collègues sont désormais en concurrence même s’ils s’apprécient toujours. “Avec Julian, on a été collègues, on a présenté des émissions ensemble, on a partagé des 14-Juillet… Je n’ai pas envie qu’on nous installe comme des rivaux”, déclare la nouvelle présentatrice phare de TF1.

Niveau audience, Marie-Sophie Lacarrau gagne largement avec près de 6,4 millions de spectateurs contre 3,4 millions de personnes pour le JT de France 2. La promotion faite à la remplaçante de JPP semble avoir porté ses fruits et permet à TF1 de rester en haut du podium. Reste à savoir si Marie-Sophie Lacarrau arrivera à garder ses quelque 3 millions de personnes d’avance face à Julian Bugier.

Deux défis à relever

JT
Le décor du 13 heures de TF1 est, lui aussi, centré sur les régions

Pour Marie-Sophie Lacarrau l’intérêt est de trouver sa place derrière un monument tel que JPP sans pour autant dénaturer ce qu’il a construit. Risquant de décevoir des téléspectateurs de longue date. “Je ne vais pas dynamiter le 13 heures” avait confié la présentatrice à 20 Minutes. Elle a annoncé lors de sa première apparition sur la chaîne vouloir “tisser au plus vite le lien de complicité et de confiance” que les spectateurs avaient avec Jean-Pierre Pernaut. Elle mise en somme sur le lien avec le public et la bonne humeur connue de son prédécesseur sans pour autant se permettre certaines remarques comme il avait l’habitude de le faire.

JT

Côté service public, Julian Bugier semble lui aussi être un bon élément. À l’aise sur le plan de la présentation et des interviews, il trouve sa place facilement. Il oscille entre une attitude positive concernant les bonnes nouvelles et un ton plus neutre pour les sujets plus complexes. En voyant ses commentaires en retour plateau, impossible de ne pas penser à ceux de JPP. Reste à voir si cette touche marchera aussi bien. Un contraste face au côté lisse — un peu trop peut-être — de sa concurrente. Un compte Twitter est même dédié aux mini-éditos de Julian Bugier, “Miam miam la galette” est déjà devenue culte.

Et en ce qui concerne le contenu ?

TF1 reste dans la continuité sur ce point également en se concentrant en grande partie sur les régions. La France est aussi à l’honneur dans chaque édition, ne laissant qu’une petite partie à l’international. Seule l’invasion du Capitole de Washington aura réussi à se hisser en ouverture du JT le 7 janvier. La page du 13 Heures des régions est toujours présente, confirmant une fois de plus la ligne éditoriale du JT de TF1 avec des sujets comme les spécialités boulangères ou le quotidien des montagnards.

Sur France 2 la proximité avec les gens prime aussi. Julian Bugier a mis en place son fil rouge de la semaine sur la campagne de vaccination. La première partie est consacrée aux sujets chauds du jour, accordant une place importante aux sujets lourds et internationaux. La seconde partie, 13 heures en France, se fait grâce à une revue de presse des quotidiens régionaux. Place alors aux nouveaux rendez-vous promis par le présentateur, des sujets sur la consommation, l’innovation. Le feuilleton de la semaine clos le journal chaque jour. Une édition plus diversifiée qui essaie d’aborder le plus de sujets possibles.

A lire aussi : Ski alpin : le français Alexis Pinturault magistral

About author

Journaliste
Related posts
À la uneBasketSport

Top 16 : 2/2 pour Monaco face à Malaga (90-71)

ActualitéCultureMusiqueSorties

L’annonce mystérieuse du retour de Feu! Chatterton

À la uneActualitéÉtudiantPolitiqueSociété

Affaire Duhamel : Sciences Po dans la tourmente, les étudiants n’en peuvent plus

À la uneBuzzInsolite

Un policier star de téléréalité visé par plusieurs enquêtes

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux