À la uneFootSport

Edouard Mendy, de la N3 à la Premier League

Arrivé à Chelsea le 24 septembre dernier pour 24 millions d’euros (+ 6 millions de bonus) en provenance du Stade Rennais, Edouard Mendy ne cesse d’impressionner aussi bien en Premier League qu’en Champion’s League. A 28 ans, l’international sénégalais s’impose dans un club taillé pour viser le titre en Premier League.

11 matchs, 8 clean-sheets (rencontres sans encaisser de but) toutes compétitions confondues. Les statistiques d’Edouard Mendy en championnat sont tonitruantes. Le longiligne (1m97) portier des Blues s’est imposé comme le choix numéro 1 de Frank Lampard aux cages.
Le manager a reconnu que « Petr a été important parce que le rôle de gardien est vraiment particulier. Pendant longtemps, il a été le meilleur à ce poste alors dans la situation actuelle, son avis compte. Je me repose beaucoup sur lui au sujet des gardiens donc oui, il a été très influent dans ce transfert. » En lieu et place de Kepa Arrizabalaga, recruté pour 80M€ et gardien le plus cher de l’histoire du football. L’international espagnol est victime du changement voulu par l’ancien international anglais mais aussi de ses nombreuses contre-performances.

Petr Cech, ancien gardien du Stade Rennais et de Chelsea tout comme l’international sénégalais, est à l’origine de sa venue comme il a pu le confirmer lors d’une interview accordée au quotidien l’Equipe le 2 novembre : “Quand, l’été dernier, il est apparu évident qu’on avait besoin d’un nouveau gardien pour concurrencer Kepa (Arrizabalaga) et Willy (Caballero), j’ai suggéré en interne plusieurs noms, dont celui d’Édouard. Et j’ai insisté en disant qu’il était selon moi le meilleur de la liste. Mon conseil a été suivi“. L’actuel conseiller technique et de la performance du club londonien a relaté suivre l’ancien Rennais depuis « trois ans et demi, quand il évoluait à Reims ». Edouard Mendy est, après Petr Cech, le second gardien rennais à rejoindre Chelsea.

Un parcours atypique qui est devenu une force

Le natif de Montivilliers (Seine-Maritime) a connu une carrière plutôt bosselée avant d’être un gardien reconnu de Ligue 1 puis titulaire à Londres. Il a tout d’abord été le 3ème gardien de l’AS Cherbourg, alors en National, avant de dépasser ses concurrents et d’être propulsé titulaire. Par la suite, le Lion de la Teranga connaîtra six mois de chômage et remettait sa perspective de carrière professionnelle en doute. Avant de recevoir un coup de fil d’un ancien coéquipier qui l’informe que la réserve l’OM cherche un gardien. « Il a croqué dans la chance qui s’offrait à lui et il a bossé, bossé, bossé » rapporte à France Football Stéphane Cassard, alors entraîneur des gardiens de la formation phocéenne. A la suite de cette saison au cours de laquelle il disputera 8 matchs avec la réserve, tout va s’accélérer pour le Normand.

En 2016, le gardien d’origine sénégalaise signe son premier contrat professionnel à Reims, alors en Ligue 2. Débarqué en tant que doublure, il gardera ce poste dans la hiérarchie des goals. Avant de prendre place aux cages la saison suivante conclue par un titre de champion de Ligue 2 et de jouer tous les matchs de championnat titulaire. Après une saison 2018/2019 pleine en Ligue 1 avec le club champenois, le Stade Rennais recrute l’athlétique joueur pour remplacer Tomas Koubek, transféré au FC Augsbourg (Bundesliga). Le club breton lui permet de disputer ses premiers matchs européens (Europa League) et de franchir un cap. Avant de voir le grand Chelsea s’intéresser à lui. Le grand saut se fait enfin à l’approche de la clôture du mercato estival fin septembre.

Un dernier rempart rassurant

Lorsque Frank Lampard s’exprime vis-à-vis de son nouveau portier, il ne tarit pas d’éloges. Comme en atteste la conférence de presse d’après-match contre Manchester United, qui a débouché sur un match nul, fin octobre : « Dans ce genre de rencontres serrées, sans beaucoup d’occasions, où vous aimez savoir compter sur votre gardien, il a été très bon ». Son aisance dans les airs, sa souplesse, ses bonnes prises de décision, sa présence et son calme font d’Edouard Mendy « un gardien très complet » selon Petr Cech. Le calme, justement. C’est ce qui manquait au club dirigé par Roman Abramovitch. Le poste de gardien était un débat assez houleux en raison des mauvaises performances de Kepa. Ce qui a poussé le board des Blues à injecter du sang-neuf à ce poste.

Si l’ancien Rennais a été recruté le même été que Hakim Ziyech, Ben Chilwell, Thiago Silva, Kai Havertz ou Timo Werner, son arrivée n’a pas soulevé les foules. Contrairement aux joueurs cités, Mendy n’était peut-être pas un joueur de haut standing comme ses partenaires mais il est en train de faire pencher la balance grâce à ses performances qui offrent une certaine stabilité dans un secteur défaillant ces deux dernières années. Un changement de dimension qui est le bienvenu pour un élément qui s’acclimate parfaitement bien à son nouvel environnement. “Le coach, le staff, tout le monde m’a mis à l’aise. J’ai vraiment senti que je pourrais faire partie de ce projet”, a exprimé le principal intéressé au micro de Canal +.  Après des débuts plus que convaincants, Edouard Mendy est sur la bonne voie pour s’installer durablement dans la cage londonienne.

A lire aussi : Mercato : Thiago Silva s’engage avec Chelsea

Related posts
À la uneActualitéArt / Expo

La photographie qui a changé notre compréhension du SIDA

À la uneCultureFranceSéries Tv

"Carrément craignos" : la nouvelle série de Jean-Pascal Zadi débarque sur France.Tv

Sport

Preview de l'UFC 259 : le show de l'année ?

À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux