Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéBrèvesBuzzCultureFranceMédiasMusiqueSociété

“En osmose avec l’univers”, Afida Turner nous raconte son confinement !

Le confinement californien impacte directement Afida Turner. Méditation, musique, cuisine… champagne et bouchées à la Reine : la chanteuse nous ouvre les portes de son quotidien et nous raconte comment elle s’apprête à vivre ces semaines “magical and mystic”, sans sortir.

“Je me fais chier grave”. Le constat d’Afida Turner est sans appel. La faute au Covid-19 qui frappe le monde. En effet, depuis trois jours, la chanteuse au tempérament volcanique est confinée dans sa résidence de Los Angeles avec pour seul compagnon son caniche, “YouYou II, le deuxième de la dynastie des Youyou”. “Je pense que Trump va arrêter le confinement le 11 avril, le jour de ma sortie du Loft en 2002” pronostique celle qui prépare son retour à la télévision, dans“un TV show inédit pas comme ces Anges complètement bidons”.

En attendant, la belle-fille de Tina Turner se concentre sur la “guerre bactériologique contre le coronavirus” qu’elle est bien décidée à remporter. “Je respecte très bien le confinement explique-t-elle, et je me lave les mains constamment” grâce à “mon gel hydroalcoolique qui me quitte jamais”. Si elle avoue “avoir peur du virus”, Afida Turner voit surtout en cette période inédite l’occasion “d’apprécier ce que le Bon Dieu nous donne” et “d’arrêter avec la bourgeoisie pourrie gâtée”.

J’adore les Islands, Caraïbes, les bouchées à la Reine et les films de cul

Confinée, mais avec des journées chargées

“Je suis toujours en voyage ! J’adore Mexico, Miami et bien sûr Paris, mes fans” nous explique la chanteuse de “Born an Angel”. Afida Turner le concède, elle va “faire le point et avancer les projets pour mieux rebondir” après le confinement. “Je suis une bosseuse rappelle-t-elle, je passe 6 heures par jour dans mon studio pour écrire, composer et répéter mes chansons”.

Je suis en osmose avec l’univers et les instincts pour voir ce que j’ai vu

Chez Afida Turner, pas de grasse matinée ! La “Queen” se lève tôt, “vers 6 heures” avant de prendre“4 à 6 cafés américains à la paille”. S’en suit “deux heures de méditation”“Je suis très croyante, et je me mets en osmose avec l’univers et les instincts” explique-t-elle pour voir plus clair ce que j’ai déjà vu”. C’est aux alentours de 9h, “après avoir joué avec Youyou” que la reine du “franglais” va travailler “au premier étage”.

Je prépare le “Afida Turner Show, show must go on” soon dans ta TV !

Pour s’occuper, Afida Turner “adore cuisiner”. Au menu, son célèbre “gigot d’agneau” préparé dans “Un dîner presque parfait” mais aussi “des paellas” ou de la “cuisine indienne very spicy”. Sans oublier “ma coupe de champagne”. Avec modération toujours car Miss Turner ne “veut pas devenir obèse et alcoolique” alors que “toutes les salles de sports sont fermées”. L’occasion de pousser un coup de gueule : “J’en ai marre, j’adore la zumba et je ne peux pas en faire” et de s’en prendre aux razzias dans les supermarchés : “Ils font chier avec leur PQ, qu’ils utilisent des lingettes comme moi”.

En attendant de “retourner à Miami”, celle qui aime ‘“les Island, les Caraïbes et les bouchées à la Reine, est “bien plus active sur les réseaux sociaux”. “Mes fans réclamaient des news photos de moi donc j’ai fait un shoot de 400 photos” détaille l’indomptable Afida, qui profite du confinement pour “pour les diffuser et leur offrir”.

Des projets professionnels en stand-bye

Les confinements français et californien ont un impact direct sur le business d’Afida Turner. “Je devais être à Paris le 2 avril pour tourner mon nouveau clip” explique Afida Turner, qui prépare son retour depuis plusieurs mois. Egalement au programme de son voyage parisien, “mon rendez-vous avec mon éditeur pour la sortie de mon livre Cauchemar à Hollywood” ainsi qu’une invitation “chez Cyril Hanouna pour faire mon retour dans TPMP deux ans après sa dernière venue. Surtout, la chanteuse devait tourner le pilote de son “prochain TV show” qui sera intitulé “Afida Turner Show, show must go on”.

Un projet reporté à la fin du confinement. De longues semaines attendent la chanteuse, qui aime “marcher, jouer au basket et au tennis”. Néanmoins, pas question pour elle de perdre le moral : “Il faut apprécier d’être en bonne santé et ce qu’on a”. Un dernier conseil ? “Regarder des films de cul” lance-t-elle dans un éclat de rire. Elle est comme ça, Afida.

About author

Journaliste VL. Directeur du bureau de Lyon.
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Edouard Philippe le grand invité au JT de TF1

À la uneActualitéFrancePolitiqueSanté

Coronavirus : Les chiffres du mardi 2 avril

À la uneSéries Tv

VIDEO | Demain c'est confinement, quand 4 comédiens de DNA se retrouvent pour tourner ... ou presque

À la uneFrance

Coronavirus : les transferts de patients s’accélèrent en France

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux