Le festival, vecteur de la richesse artistique française, a débuté mercredi, suscitant l’allégresse des festivaliers venus de part et d’autre du pays. Pour les malheureux qui n’ont pu s’y rendre, VL vous partage ses plus belles images.

Jeudi 12 juillet. Il est 19h00. La scène Jean-Louis Foulquier se prépare à un véritable ras de marée rythmique. Quatre talents de la scène francophone, adulés dans l’hexagone, vont en effet se succéder pour rendre la soirée mémorable. Et ils n’ont pas déçu.

Therapie Taxi et Roméo Elvis

La toile ne s’est pas encore remise de leur « Hit sale ». Avec près de 23 millions de vues sur Youtube, le titre du jeune groupe en collaboration avec Roméo Elvis n’a fait que graver dans le marbre leur talent indéniable. Nourris de concerts de rock autant que de clubbing déjanté, les quatre membres du groupe ont apporté une touche pop à la soirée, pour le plus grand bonheur des fans. L’une d’entre eux les a d’ailleurs rejoint sur scène, avant de laisser place au non moins talentueux rappeur belge Roméo Elvis.

Damso

Plus d’un an après le renversant « Ipséité », l’autre grande figure du rap francophone a livré avec son troisième album « Lithopédion » un bijou profond et brutal. Repéré il y a quelques années par Booba, le bruxellois Damso est venu sur la scène des Francofolies, afin d’exposer les tourments qui le rongent. Magique.

A lire aussi : Francofolies 2018, le festival francophone a débuté

Suprême NTM

Auteurs de quelques uns des plus beaux albums du rap français, le groupe emblématique composé de JoeyStarr et Kool Shen est de retour aux Francofolies de La Rochelle, 22 ans après son dernier passage. Fortes en émotion, les retrouvailles n’ont pas manqué de mordant, faisant transpirer les festivaliers. En somme, une clôture de soirée magistrale.