À la uneBasketNon classéSport

l’ASVEL s’inscrit sur le long terme en Euroleague

Le club de Villeurbanne propriété de Tony Parker est en passe de signer un accord lui assurant une participation tous les ans à la grande ligue européenne de basket-ball.

l’ASVEL un club avec de grandes ambitions

Villeurbanne est un prestigieux club du championnat français qui possède l’un des plus beaux palmarès de l’hexagone. Le club de la banlieue lyonnaise détient le record de titres de champion de France avec 19 trophées au palmarès et 9 coupes de France. Sur le plan européen pas de sacre mais une finale de coupe des coupes en 1983 perdue contre le club italien de Pesaro.

Depuis le rachat du club par Tony Parker en tant qu’actionnaire majoritaire en 2014, le club de Villeurbanne renoue avec de grandes ambitions. Le plus grand joueur de l’histoire du basket français souhaite faire de son club une place forte du basket européen. Sur le territoire national l’ASVEL est redevenu un voir le plus grand club de Pro A, vainqueur du championnat en 2016 et 2019.

L’Euroleague, l’assurance d’une visibilité continentale

L’Euroleague est la principale compétition européenne de basket-ball qui réuni les plus grandes équipes européennes. Depuis 2016 il s’agit d’une ligue fermée sur le modèle américain de la NBA avec un championnat se déroulant tout au long de l’année réunissant les 18 meilleurs formations européennes.

Cependant la participation à cette prestigieuse ligue ne se base pas sur de simples résultats sportifs, les 11 plus grands clubs bénéficiant d’une participation assurée. L’ASVEL souhaite acquérir une place au sein de cette élite et pour se faire elle doit dépenser une importante somme d’argent tous les ans lui assurant une participation sur les 10 prochaines années.

Se donner les moyens d’être compétitif

L’ambitieux projet de Tony Parker a séduit son ami Jean-Michel Aulas qui est devenu depuis l’an dernier actionnaire minoritaire au sein du club de Villeurbanne. L’objectif étant à moyen terme d’avoir un budget suffisant pour concurrencer les plus grandes écuries que sont le CSKA Moscou, le BC Barcelone, le Real Madrid ou encore Fenerbahçe.

Le championnat français pourrait profiter de la présence de l’ASVEL au sein de l’élite européenne pour s’en servir de locomotive et tirer le basket français vers le haut. Cependant on peut se demander si ces ligues fermées ne sont pas un poison pour les championnats nationaux qui perdent de leur splendeur, la qualification en coupe d’Europe ne dépendant plus d’une performance sportive mais de la taille de son porte-monnaie.

About author

étudiant en master recherche Histoire à Rennes 2
Related posts
À la uneSéries Tv

Culte | On a revu ... La croisière s'amuse accostait sur nos écrans (ABC)

ActualitéHommesSport

Handball: Les Bleus arrachent la victoire face à l'Islande

À la uneInternational

22 mineurs coincés sous terre en Chine pour au moins 15 jours

À la uneBrèvesSport

Zinédine Zidane testé positif à la Covid-19

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux