À la uneActualitéFrancePolitique

Le secrétaire général de l’Élysée soupçonné de corruption

Le bras droit du président de la République, Alexis Kohler, est visé par une plainte de l’association Anticor pour « prise illégale d’intérêts », « trafic d’influence » et “corruption passive”, déposée ce vendredi 1er juin.

Le deuxième homme le plus puissant de France est dans le viseur de l’association anti-corruption Anticor, qui a déposé plainte ce vendredi auprès du parquet national financier afin de dénoncer les liens familiaux et professionnels étroits qui existent entre Alexis Kohler et l’armateur italo-suisse MSC, client important des chantiers navals français de Saint-Nazaire.

Problème : si l’on en croit les informations révélées par Mediapart, ce puissant groupe aurait signé plusieurs contrats très importants avec l’Etat français, à une période où Alexis Kohler occupait des postes à hautes responsabilités au ministère de l’Économie. Dans le détail, la mère du secrétaire général de l’Elysée est la cousine germaine de l’un des cofondateurs de MSC, entreprise pour laquelle Alexis Kohler a travaillé quelques mois après son départ de Bercy en 2016 en tant que directeur financier.

Un conflit d’intérêt

MSC n’est pas un quelconque groupe aux yeux de l’Etat : numéro deux mondial du transport de marchandises par bateaux porte-conteneurs, la compagnie s’est par la suite diversifiée dans les croisières. A ce titre, elle est devenue un client majeur- et certaines années l’unique- des derniers grands chantiers navals français, situés à Saint-Nazaire. Depuis plusieurs années, l’Etat a ainsi tout fait pour éviter leur disparation, MSC ayant été un acteur-clé des discussions. D’où cette interrogation, centrale dans la plainte d’Anticor : Alexis Kohler a-t-il joué un rôle dans ces transactions en favorisant l’entreprise familiale ?

Deux périodes sont mises en exergue. La première concernée est celle, au début des années 2010, durant laquelle l’énarque travaille à l’Agence des participations de l’Etat (APE), où il s’occupe du secteur des transports. A ce titre, il siège aux conseils d’administration de Renault, d’Aéroports de Paris, mais aussi des chantiers STX de Saint-Nazaire. Une faute primitive pour Anticor, qui estime qu’« Alexis Kohler ne pouvait ignorer qu’il existait un conflit d’intérêts à représenter l’Etat français » chez STX France, « alors même que sa famille était propriétaire de l’un de ses principaux clients ».

Après son départ de l’APE, M. Kohler est resté en situation de conflit d’intérêts, estime l’association. Directeur adjoint du cabinet du ministre de l’économie et des finances Pierre Moscovici, de mai 2012 à mars 2014, puis directeur de celui d’Emmanuel Macron, d’août 2014 à août 2016, le fonctionnaire se trouvait à des postes majeurs à Bercy, alors que l’avenir de Saint-Nazaire y faisait l’objet de nombreuses réunions.

L’Élysée se défend

Du côté de l’Élysée, on assure que son actuel secrétaire général avait non seulement informé sa hiérarchie de ses liens avec MSC, mais qu’il était également “déporté” des dossiers liés à Saint-Nazaire, lesquels auraient été confiés à Julien Denormandie, actuel secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires, et conseiller de Pierre Moscovici à l’époque concernée.

Pour Christophe Castaner, l’affaire n’en est pas une :  “Je ne qualifie pas d”affaire” le fait qu’une structure, Anticor, qui est habituée à cela, multiplie les initiatives et les perde souvent“, a-t-il ainsi déclaré ce lundi, jugeant toutefois “normal” que cette association “puisse saisir la justice si elle a un doute“.

About author

Étudiant en science politique, explore l'Art et joue le dimanche à ses heures perdues.
Related posts
À la uneActualitéFranceInternationalPolitiqueSociétéSociété

Mort de Mamadou Barry, ce que l'on croit savoir

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Marvel : entre télé et ciné, la phase 4 se dévoile avec notamment le retour de Blade

À la uneBrèvesSéries Tv

Star Trek Picard se dévoile dans une bande annonce épique et de grosses surprises

À la unePop & GeekSéries Tv

Watchmen : l'énorme bande annonce de la nouvelle série de Damon Lindelof

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux