FootSport

Ligue Europa – Seizièmes de finale : Milan pris au piège, l’Ajax dominateur !

En février comme pour la Ligue des Champions, la Ligue Europa est de retour avec les seizièmes de finale. De belles affiches ce jeudi soir dans cette compétition, VL a décidé de revenir sur Lille – Ajax et Etoile Rouge – Milan AC.


Belgrade – Milan (2-2) :

Belgrade reçoit Milan, les Milanais vont devoir faire sans de nombreux cadres comme Zlatan Ibrahimovic, sur le banc, préservé pour le choc face à l’Inter Milan ce week-end. L’Etoile Rouge va avoir une première occasion avec Ben Nabouhane mais Romagnoli sort et le fauche à 25 mètres de son but, coup franc pour Belgrade (5e). La défense repousse le ballon au premier poteau et Castillejo va se voir refuser son but. L’Espagnol, qui a profité des espaces laissés par la défense pour filer au but avait battu Borjan d’un plat du pied gauche, l’arbitre annule le but pour une position de hors-jeu très limite (6e). Six minutes plus tard, Théo Hernandez qui traîne en renard de surface au deuxième poteau après une remise de Mandzukic, est à la suite d’un centre de Kalulu. Mais l’arbitre va devoir annuler le but en faisant confiance à son assistant à la VAR, le Français a touché le ballon de la main sur ce contre favorable (12e). Les Serbes vont avoir l’occasion de réagir, avec Ivanic lancé côté droit et surprend Kalulu et croise sa frappe du droit à ras de terre, Donnarumma se jette au dernier moment pour repousser le danger du pied (20e).

Samu Castillejo est servi sur le côté droit et centre du mauvais pied, le defenseur Pankov couvre devant Mandzukic mais malheureusement son tacle est non maîtrisé, il envoie le ballon dans son propre but, même si le gardien l’avait touché. Quelle désillusion pour Belgrade, un but à quelques minutes de la pause (42e). Début de seconde période, Ivanic qui fait la différence sur Tonali sur le côté gauche, décide de lancer l’attaquant italien Falcinelli dans la surface, mais le tir est dévié par le bras de Romagnoli, penalty (51e) ! L’international gabonais Kanga se lance et croise en force son tir du droit, Donnarumma qui plongeait du bon côté, reste trop court, Belgrade égalise (52e). Sur un contre mené par Tonali côté gauche, Hernandez est touché par Pankov. L’arbitre demande une vérification avec la VAR et confirme bien le penalty (59e), Lucas Hernandez le transforme et prend Borjan à contre pied, Milan repasse devant (61e).

Terrible nouvelle pour les Serbes qui vont devoir finir à 10, Rodic, écope d’un second carton jaune sur une faute involontaire sur Kalulu qui filait dans son dos (77e). Milan a l’occasion de se mettre à l’abri dans ce match avec une belle tête de Meité à la réception d’un coup franc de Calhanoglu, mais Borjan sort une belle parade sur sa ligne (82e). L’Etoile Rouge va obtenir un corner en toute fin de match tiré par Kanga, Pavkov devance tout le monde au premier poteau et réussit une belle tête décroisée qui lobe Donnarumma et tombe dans le petit filet opposé (93e). Milan finit par abandonner la victoire dans le temps additionnel, Belgrade accroche le nul en toute fin de match. Les Serbes jouent encore la qualification jeudi prochain à San Siro.

Lille – Ajax (1-2) :

Lille reçoit l’Ajax, les deux équipes se sont déjà affrontées en phase de groupe de Ligue des Champions l’année dernière. Les Hollandais vont devoir faire sans André Onana, suspendu un an par l’UEFA pour dopage, l’ancien gardien monégasque Maarten Stekelenburg le remplace. En cette première période, Lille n’arrive pas à avoir la moindre occasion de tir contrairement à l’Ajax, dominateur mais qui n’arrive pas à ouvrir le score. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir une première frappe lilloise, mais la tentative de Zeki Celik ne passe pas le rideau défensif hollandais (35e).

Timothy Weah fait la différence et élimine le défenseur Timber, mais son centre tendu à ras de terre devant le but de Stekelenburg ne profite pas à Jonathan David (53e). L’Ajax va avoir une occasion sur une bonne remise en retrait de Dusan Tadic, Daley Blind arme sa frappe, qui passe au-dessus du but lillois (61e). Lille va ouvrir le score grâce à une erreur de Nicolas Tagliafico, qui manque complètement sa passe en retrait pour Stekelenburg. L’attaquant américain Timothy Weah parfaitement présent, glisse le ballon au ras du poteau (73e). Il reste plus beaucoup de temps à jouer dans ce match, Nicolas Tagliafico s’écroule en allant au duel avec Renato Sanches dans la surface de réparation, l’arbitre désigne le point de penalty (85e).

Dusan Tadic ne tremble pas et prend Mike Maignan à contre pied, l’Ajax Amsterdam égalise, le but à l’extérieur pourrait tout changer (87e). Mais ce n’est pas fini, deux minutes plus tard, Brian Brobbey marque le second but de l’Ajax. Lancé par Davy Klaassen, le nouvel entrant remporte son duel avec Mike Maignan en glissant le ballon sous le ventre du portier français. Avec ce deuxième but inscrit, l’Ajax Amsterdam prend l’avantage sur le match retour (89e).

Les Hollandais s’imposent sur la pelouse du stade Pierre Mauroy, le LOSC est contraint de réaliser l’exploit à la Johan Cruyff Arena jeudi prochain, si le club nordiste veut espérer continuer son épopée européenne.


Les résultats des autres matchs des 16e de finale :

Dynamo Kiev – FC Bruges (1-1)
Real Sociedad – Manchester United (0-4)
Wolfsberg – Tottenham (1-4)
Olympiakos – PSV Eindhoven (4-2)
Slavia Prague – Leicester (0-0)
Young Boys – Leverkusen (4-3)
Braga – AS Roma (0-2)
Krasnodar – Dinamo Zagreb (2-3)
Benfica – Arsenal (1-1)
Molde – Hoffenheim (3-3)
Tel-Aviv – Chakhtar (0-2)
Antwerp – Rangers (3-4)
Grenade – Naples (2-0)
Salzbourg – Villarreal (0-2)

Related posts
À la uneActualitéFootInternationalSport

Qatar : 6 500 ouvriers étrangers seraient morts pour le Mondial

À la uneInternationalSport

Des joueuses de beach-volley boycottent un tournoi au Qatar après avoir eu l'interdiction de porter un bikini

FootSport

Ligue 1 - 26e journée : Lyon deuxième, Marseille perd des points, Lille dominateur, Monaco à deux points du podium !

SportTennis

Open d'Australie, le bilan : Djokovic ou l'implacable machine à gagner, jusqu'à quand ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux