À la uneActualitéFranceSociété

Lilian Thuram crée la polémique en parlant de racisme

racisme

L’ancien footballeur s’est confié sur son rapport au racisme dans Sept à Huit. Créant la polémique quand il parle du comportement de la police.

Il est encore une idole du football français, permettant à l’équipe de France d’accéder à la finale de la coupe du monde face au Brésil en 1998, et donc de devenir pour la première fois championne du monde. Mais c’est pour parler du racisme dans la société que Lilian Thuram s’est confié à Audrey Crespo-Mara dans Sept à Huit le 17 janvier.

“La France a-t-elle changé ? Bien évidemment, mais le racisme existe encore dans nos sociétés et ce serait extrêmement hypocrite de dire le contraire. Il y a des enfants qui se font encore insulter sur leur couleur de peau.”, explique-t-il. Une réalité qu’il a décidé de dénoncer dans son livre La pensée blanche, publié en octobre 2020. Lui-même taxé de “racisme anti-blancs” par beaucoup de gens. Son fils footballeur a été vu dernièrement en train de cracher sur un adversaire lors d’un match de Bundesliga. Un acte que déplore Lilian Thuram mais qui, pour ses détracteurs, prouve l’éducation raciste inculquée à ses enfants.

Ce sont ses propos concernant le comportement de la police qui choquent cette fois. “La police contrôle plus souvent les personnes non-blanches car inconsciemment elles représentent un danger”, explique-t-il. Selon lui, ces comportements sont directement liés au fait que “Le racisme, c’est culturel. C’est partagé par beaucoup plus de personnes qu’on ne croit ! Le monde du foot n’est pas raciste. Mais, il faudrait prendre conscience que le racisme est culturel”. Des propos jugés “choquants” par le magazine d’actualité Valeurs Actuelles.

Le Syndicat Indépendant des Commissaires de Police (SICP) dénonce de son côté un “racisme anti-flic” et une “hostilité systématique vis-à-vis des policiers” :

“La question est de savoir pourquoi la police se comporte différemment avec certaines personnes. La police représente l’Etat. Et l’Etat doit garantir l’égalité entre toutes les personnes. Peu importe leur couleur de peau”, ajoute l’ancien défenseur des Bleus. Ses propos font bien sûr écho aux récentes accusations de violences policières et de racisme au sein de la police. Les syndicats des forces de l’ordre elles, assurent qu’il n’y a aucun racisme dans l’institution policière.

A lire aussi : Il obtient son permis de conduire au bout de 158 tentatives

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

The Twilight Zone : pas de saison 3 pour le reboot de Jordan Peele

À la uneFrance

Le rappeur Crim's victime d'une tentative de meurtre

À la uneBrèvesInsoliteInternational

Un mouton tondu et allégé de 35 kilos de laine en Australie

À la uneBrèvesCultureSéries Tv

Ray Donovan de retour, mais cette fois-ci pour un téléfilm

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux