La manifestation artistique annuelle, qui existe depuis 16 ans, vient de dévoiler sa programmation, qui se tiendra le samedi 6 octobre à Paris.

Pour sa 17ème édition, la Nuit blanche sera placée sous la direction artistique de Gaël Charbau, commissaire et critique d’art indépendant. Son projet ?  La création de « constellations » dans plusieurs lieux de la capitale, afin de déambuler de monuments en monuments. En développant la métaphore étoilée pour coller au thème de la soirée, il propose ainsi quatre parcours qui traverseront Paris, dans le but «de relier des créateurs et des lieux au public, le long de lignes imaginaires». Au total, ce sont près de 40 projets artistiques qui seront présentés, avec le souhait de « faire de l’émergence le vecteur de cette Nuit Blanche 2018, avec son lot de jeunes artistes, de surprises et d’inédit ».

Quatre parcours pour sillonner la ville

-Constellation de l’Ile Saint-Louis :

Le parcours du Paris historique revisitera l’ensemble du quartier de l’Ile Saint-Louis, en traversant certains de ses monuments emblématiques, – Cité des Arts, Hôtel de Ville… —, pour s’étendre jusqu’au secteur des Halles. Parmi les œuvres, le Collège des Bernardins recevra l’artiste Abdelkader Benchamma et sa fresque sur sol version « chaos primitif », inspirée de l’univers du physicien Georges Lemaître.

– Constellation des Invalides : 

Entre Le Musée des Invalides et le bas des Champs-Elysées, 1 km piétonnisé accueillera le projet Mon Super Kilomètre du Studio UY077, présenté auparavant à la Biennale de Dakar. Sport revisité par des artistes, fooding ou encore happenings artistiques, la liberté sera de mise pour ce programme. Et pour ceux souhaitant se poser, l’espace Pierre Cardin servira de lieu aux performances de la danseuse Jamila Johnson Small.

– Constellation de la Villette :

Site emblématique de l’art à Paris, le parc de la Villette se verra investi dans son ensemble par les artistes de la Nuit Blanche. Pour que les enfants ne soient pas en reste, la Cité des enfants et Little Villette resteront ouverts. Quant aux amateurs de spectaculaire, un geyser d’eau et d’argile rouge imaginé par Fabien Léaustic viendra surprendre les visiteurs de façon sporadique.

– Constellation de la Porte Dorée : 

Le parcours, plus ramassé mais non moins riche, s’attarde sur le Musée de l’Immigration, les berges du lac Daumesnil, ainsi que le Parc Zoologique et son fameux rocher. Dans le lycée Elisa Lemonnier, Eric Minh Cuong Castaing proposera avec School of Moon une performance dansée insolite, incluant enfants et robots, ainsi que de nombreux bénévoles.