À la uneActualitéFranceSociété

Paris : Un grand lifting pour la ville avant et après les JO 2024

Paris

La maire de Paris à validé plusieurs projets d’urbanisme qui auront pour but de transformer et moderniser la ville avant les JO 2024 pour une partie.

Anne Hidalgo a annoncé le 10 janvier la validation de plusieurs projets d’urbanisme pour la ville de Paris. Tous s’articuleront autour d’une date : les Jeux olympiques de Paris 2024. Certains seront prêts pour l’accueil des compétitions et d’autres se prolongeront après l’événement pour proposer un lifting complet de la ville.

L’un des projets phare de ce programme est la transformation de la place de la Concorde, l’avenue des Champs-Elysées et de la place de l’Étoile. Elle s’élève à 250 millions d’euros. La première place et le bas de l’avenue seront rénovés et transformés avant la tenue des jeux. Puis ce sera au tour des presque 2 km d’avenue de subir un changement radical. Le maître-mot de ces travaux : la verdure. La maire de la ville veut ainsi créer un “jardin extraordinaire” en implantant beaucoup plus d’espaces verts au sein des infrastructures. Les jardins du bas des Champs-Elysées seront repensés pleinement. Un élément qui manque pour beaucoup de Parisiens.
Concernant l’avenue en elle-même, 40% des franciliens estiment que le qualificatif de “plus belle avenue du monde” n’est pas légitime, il était donc nécessaire pour la ville de Paris de proposer un grand lifting à l’esplanade.. Ces grands travaux sont aussi l’occasion pour Anne Hidalgo d’intensifier ses ambitions de piétonnisation de la ville et de réduction des voitures dans le centre. Les voies de l’avenue devraient donc être réduites de moitié et les trottoirs agrandis.

Parmi les autres projets fraîchement validés par la mairie de Paris, la création et rénovation des espaces de verdure entre le Trocadéro et la Tour Eiffel. Le pont d’Iéna qui fait face à la dame de fer sera notamment végétalisé. Le projet s’élève à 72 millions d’euros et devrait se conclure en 2024 après les JO. La refonte totale de la porte de la Chapelle ou encore de la Tour Montparnasse ont aussi été validé par la maire de la ville. Le projet de rénovation du parvis de Notre-Dame-de-Paris est quant à lui toujours à l’étude.

A lire aussi : USA : Twitter supprime 70.000 comptes liés à mouvance pro-Trump QAnon

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFranceSport

Handball: Sursaut des Bleus qui commencent par une victoire

À la uneInternationalSociété

Des tensions éclatent à Bruxelles après la mort d'Ibrahima

À la uneActualitéCinémaCulture

Chris Evans pourrait revenir à l'écran en Captain America

À la uneCultureMusique

5 éléments pour comprendre... la carrière musicale de Mister V

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux