À la uneFemmesFranceSociété

Une baguette de pain pour lutter contre les violences conjugales

La ville de Noisy le Sec, en Seine-Saint-Denis, a imprimé des messages de prévention des violences sur des emballages de baguette de pain. Le collectif féministe “Nous toutes” compte lancer cette initiative partout en France. Une cagnotte a été lancée.

À l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre dernier, la ville de Noisy le Sec a expérimenté une nouvelle idée. La mairie de Seine-Saint-Denis a imprimé des “Violentomètres” sur les emballages de baguettes de pain, distribués dans toutes les boulangeries de la ville. Sous forme d’un thermomètre, le Violentomètre mesure le degré de violences dans un couple grâce à des exemples concrets de la vie quotidienne. Le collectif féministe Nous Toutes a remarqué cette initiative et désire désormais l’étendre sur toute la France. En effet, les boulangeries peuvent devenir en réel atout dans cette lutte contre les violences conjugales. Chaque année, 6 milliards de baguettes sont produites en France. Les boulangeries accueillent ainsi quelque 12 millions de consommateurs au quotidien.

10 000 euros pour imprimer 200 000 emballages

Pour étendre cette pratique sur tout le territoire, Nous Toutes a lancé une cagnotte en ligne. Les boulangers intéressés peuvent dès à présent se manifester via un formulaire en ligne. L’objectif serait de rassembler 10 000 euros afin d’imprimer 200 000 emballages. La cagnotte compte déjà plus de 8 000 euros. Sur ces emballages, le “Violentomètre” sera au recto. Au verso, les numéros utiles à contacter en cas de violences y figureront. Enfin, Nous Toutes souhaite distribuer ces sachets de prévention le 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes.

Pendant le reconfinement, les violences ont augmenté de 60% selon Arrêtons les violences. Avec les restrictions de déplacement, les associations ont été obligées de s’adapter et de trouver d’autres moyens pour aider les victimes. Les baguettes de pain rejoindraient ainsi les autres dispositifs, comme les alertes dans les pharmacies ou l’inscription des numéros utiles comme le 3919 sur les tickets de caisse.

À lire aussi : Angèle s’engage pour la recherche contre le cancer de l’enfant

About author

Journaliste
Related posts
À la uneInsoliteInternational

Un astéroïde "potentiellement dangereux" frôlera la Terre

À la uneFranceSanté

Olivier Véran annonce un confinement le week-end pour deux semaines à Dunkerque

À la uneFrance

Un homme détourne l'indemnisation de sa fille Alice, blessée lors de l'attentat du 14 juillet 2016

À la uneEmissionsLes Prolongations

Les Prolongations, hors-série LDC (Atlético Madrid - Chelsea) #2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux