À la uneInternationalSport

USA : Klete Keller, un double champion olympique de natation parmi les assaillants du Capitole

L’ancien nageur américain Klete Keller, a été identifié parmi les manifestants pro-Trump qui ont envahi le Capitole mercredi dernier selon plusieurs médias américains.

Le New York Times et SwimSwam, un site d’information sur la natation, affirment que le double champion olympique Klete Keller est entré dans le Capitole aux côtés d’autres manifestants. Sur des images publiées sur les réseaux sociaux et dans le New York Times, on aperçoit le nageur vêtu de la veste américaine de l’équipe de natation dans le Capitole alors que la police tentait d’évacuer le bâtiment. Suite à ces images, plusieurs entraineurs et anciens coéquipiers, anonymes, l’ont identifié auprès de ces médias.

Plusieurs personnes ont indiqué l’avoir d’ores et déjà dénoncé aux autorités. Brent Rutemiller, directeur général du Hall of Fame de la natation, s’est exprimé au «Arizona Republic». Il a déclaré que les photos et les images publiées en ligne correspondent bien à l’ancien nageur. «C’est Klete. J’ai eu la confirmation». Pour le moment, la fédération des Etats-Unis de natation, a déclaré ne pas savoir si l’ancien nageur était au Capitole et «ne peut pas confirmer son exactitude».

Le New York Times a précisé que Klete Keller n’a pas été filmé entrain de participer à des actions violentes. Mais sa seule présence au sein du Capitole l’expose à des poursuites judiciaires. Il pourra être poursuivi pour entrée par effraction et trouble à l’ordre public.

Champion olympique en 2004 et 2008

Âgé de 38 ans, il est double champion olympique aux JO d’Athènes en 2004 et de Pékin en 2008 lors du relais 4x200m. Aux côtés d’un certain Michael Phelps. Klete Keller est également vice-champion olympique en 4x200m à Sydney en 2000. En individuel, il remporte la médaille de bronze deux fois en 400m nage libre aux JO de 2000 et 2004.

En retraite de sa carrière sportive, il travaillait comme agent immobilier à Colorado Springs. Mais son entreprise Hoss&Leigh a annoncé sa démission dans un communiqué. L’annonce de son nom dans la presse a entrainé la suppression de l’intégralité de ses réseaux sociaux.

A lire aussi : États-Unis : Première exécution fédérale d’une femme depuis 70 ans

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéCinémaCulture

Décès de Jean-Pierre Bacri : "C'était un homme merveilleux"

À la uneInternationalMode

Rihanna collabore avec la photographe Lorna Simpson pour le magazine Essence

À la uneInternationalSportSports d'hiver

Alpinisme : des népalais réussissent la 1ère ascension hivernale du K2!

À la uneActualitéBons PlansFranceSorties

Guide Michelin 2021 : Alexandre Mazzia seul chef 3 étoiles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux