À la uneActualitéSport

Vendée Globe : 300 bénévoles vont accueillir les skippers

Après avoir annoncé un huis clos dans un premier temps, la préfecture de Vendée a finalement accepté de laisser 300 bénévoles former une haie d’honneur pour l’arrivée des skippers aux Sables-d’Olonne.

Il n’y aura pas la foule habituelle pour l’arrivée des skippers du Vendée Globe mais ils ne seront pas seuls. Le maire de la ville a obtenu une dérogation de la part de la préfecture. 300 bénévoles formeront une haie d’honneur pour accueillir le retour des marins ce mercredi dans la soirée.

Le 22 janvier dernier, la préfecture de Vendée annonçait que l’arrivée de ce tour du monde en solitaire se ferait à huis clos comme le départ. Le maire des Sables-d’Olonne, Yannick Moreau s’était dit attristé par cette décision. Il avait alors décidé d’écrire au président de la République. “Monsieur le Président, dans un contexte sanitaire très contraint et avec des règles de protection optimales. Il doit y avoir un moyen équilibré d’assurer une présence humaine et chaleureuse sur le bord du chenal pour accueillir dignement les skippers du Vendée Globe”. Le maire avait plaidé pour que quelques sablais puissent au moins assister à l’arrivée.

Et sa demande a été entendue. Mardi 26 janvier, la préfet de Vendée a autorisé la présence d’une haie d’honneur pour accueillir les skippers. Elle sera composée d’environ 300 personnes, des bénévoles du Vendée Globe.

“Ce n’est pas l’accueil que nous espérions tous…mais le préfet de la Vendée a accepté un accueil ‘a minima’”, s’est réjoui le maire Yannick Moreau

300 personnes, ce n’est pas grand-chose mais cela donnera quand même un air de fête. a expliqué Jacques Caraës, le directeur de la course à France Info. “Il y a cette haie d’honneur qui marquera certainement par des lumières leur passage. Et puis il y aura forcément, au milieu de la nuit, beaucoup de monde aux balcons”. Jacques Caraës espère que les skippers “apprécieront malgré tout, ça va être un petit peu particulier. Cela dit, je pense qu’ils ont très hâte d’arriver. C’est quand même une grande délivrance de passer dans ce chenal.” 

Les premiers skippers devraient passer la ligne d’arrivée au large dans la soirée de ce mercredi 27 janvier. Avec la marée, les bateaux ne pourront rentrer dans le chenal qu’aux alentours de 4h30 ou 5h30 du matin.

Charlie Dalin premier, mais…

C’est une arrivée au sprint pour cette édition du Vendée Globe. Si Charlie Dalin, le skipper d’Apivia est en tête, son avance se réduit considérablement. Son dauphin, Louis Burton (Bureau Vallée) ne compte que 61 miles nautiques de retard soit 114 km. Boris Hermann (Yacht Club de Monaco) pour l’instant troisième, se trouve à 72 miles nautiques soit 133 km de retard.

Mais cette année, le premier qui franchira la ligne d’arrivée au large des Sables-d’Olonne ne sera pas forcément le vainqueur. Des compensations vont être accordées à trois skippers en raison du temps liés au sauvetage de Kévin Escoffier.

Jean Le Cam, actuellement 8ème va récupérer 16h15 mais il ne peut plus jouer la victoire finale. En revanche, la course pourrait basculer pour deux autres concurrents. Yannick Bestaven, cinquième doit récupérer 10h15. Boris Hermann, troisième de la course, va récuperer 6h. Le vainqueur sera connu lorsque ces skippers auront franchi la ligne d’arrivée et que les compensations seront déduites du temps officiel.

A lire aussi : Facebook : un cybercriminel vole les numéros de téléphone de 533 millions d’utilisateurs

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Les mystérieuses cités d'or bientôt en spectacle musical au Théâtre des Variétés

À la uneFrance

Direct | Marseille : un homme armé d'un couteau interpellé près d'une école juive

À la uneSéries Tv

Ici tout commence : Christelle Reboul et Joseph Malerba rejoignent la série

À la uneFrance

Le finlandais Ari Huusela clôture la 9ème édition du Vendée Globe

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux