À la uneSport

Euro de Handball(f) : l’équipe de France échoue de peu en demi-finales face à la Norvège

L’équipe de France de handball féminin n’ira pas en finale de l’Euro organisé en Suède. Ce vendredi soir, les bleues se sont inclinées en demi-finales face à la Norvège (16-20). Les Scandinaves joueront donc le titre européen dimanche face aux Pays-Bas, qui ont battu un peu plus tôt le Danemark 26-22. Les Françaises tenteront dimanche également de battre ces mêmes Danoises pour décrocher la médaille de bronze.

La Norvège, cinq fois championne d’Europe lors des six dernières édition de l’Euro, font respecter la logique ce vendredi face à la France. Face à cet ogre nordique, les Françaises réussissent pourtant parfaitement leur entame. La défense de fer française contient parfaitement l’attaque norvégienne, ce qui permet à la gardienne Amandine Leynaud de réaliser plusieurs arrêts. Devant, les tirs de l’arrière droite Alexandra Lacrabère font mouche. La France mène donc 7-4 au bout du premier quart d’heure. Mais la Norvège n’est pas championne du monde et d’Europe en titre pour rien. Les Scandinaves profitent d’une période de disette offensive des bleues pour recoller à 7-7.

Le temps mort demandé par le coach français Olivier Krumbholz n’enrayera pas la machine nordique. Les bleues passent 12 minutes sans marquer. Alors que les rouges enchaînent les buts – dont 4 pénaltys sur 4 réussis par Nora Mork – et mènent désormais 11-7. Les entrantes françaises Marie-Paule Gnabouyou et Manon Houette parviennent tout de même à stopper l’hémorragie et permettent à la France de recoller à 9-11 à la mi-temps.

Silje Solberg écoeure les bleues

En seconde période, les entrantes Marie-Paule Gnabouyou, Manon Houette et la pivot Laurisa Landre prennent leurs responsabilités. Et les arrêts de Laura Glauser permettent à la France de mener 16-15.

 

Le match est serré, jusqu’à ce que Silje Solberg décide de sortir de sa boîte. La gardienne norvégienne réalise des arrêts décisifs, notamment sur le jet de 7 mètres de Manon Houette (57ème). Derrière, le pivot Marit Malm Frajford n’a plus qu’à enquiller les buts.

Les Françaises, perdantes héroïques de la dernière finale des Jeux Olympiques 2016 face à la Russie (19-22), ne connaîtront pas de nouvelle finale. Elles pourraient se consoler dans deux jours en allant chercher une médaille de bronze européenne, quatre mois après leur médaille d’argent olympique. Et de faire de cette année 2016 un grand cru pour le handball féminin français.

Related posts
À la uneMédias

The Voice : on était dans les coulisses des répétitions de la finale

À la uneSéries Tv

Plus Belle la Vie : qui était Abdel Fedala que jouait Marwan Berreni?

À la uneEquitationSport

JO 2024 : comment transporte-t-on les chevaux ?

À la uneSéries Tv

La "pépite" du vendredi : qui se souvient de "Les amis de Chico" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux