À la uneActualitéSpectacles

3 infos insolites sur Ben l’Oncle Soul en live au festival Jazz au Phare

Ben l'Oncle Soul

Tête d’affiche du festival Jazz au Phare à l’île de Ré, Ben l’Oncle Soul incarne à lui seul un univers loufoque et décalé. Découvrez 3 infos surprenantes sur un personnage haut en couleurs. En bonus, retour sur son concert du 14 août.

Pourquoi « Ben l’Oncle Soul » ?

De son vrai nom Benjamin Duterde, il emprunte son célèbre nœud papillon à son grand-père pour se rendre à l’école. Ses camarades le surnomment alors « Oncle Ben » en référence au visage de la marque de riz Uncle Ben’s. Il adapte son nom de scène afin d’éviter des problèmes de droits. En 2009, « Ben l’Oncle Soul » est officiellement né. Son style vestimentaire deviendra sa signature. Enfant, il se dit passionné mais très introverti. Un look décalé : costumes, pantalons de golfeur et bien sûr nœud pap’. Du feeling et du style.

Un début de carrière exceptionnel

Ses amours de jeunesse sont les grands classiques du jazz, de Stevie Wonder à John Legend. Passionnée de soul, c’est sa mère qui l’initie. Tombée enceinte, elle s’offre l’album Otis Blue d’Otis Redding. Il semble en avoir quelques séquelles. Parfait inconnu du grand public, une idée incongrue lui vient. Il revisite le tube « Seven Nation Army » des White Stripes en 2009 et lui apporte sa marque, la touche soul. A seulement 25 ans, il crée la surprise. Celui qui se destinait à devenir prof d’arts plastiques sort un premier album Ben l’Oncle Soul un an plus tard. Il se fait même tatouer le nom de sa maison de production Motown sur le poignet gauche. Un pari osé mais réussi.

D’où lui est venue l’idée de rendre hommage à Frank Sinatra ?

Après une hyperactivité sur scène, l’artiste pose ses valises aux Etats-Unis pour des vacances bien méritées. Sur la route de Los Angeles au volant d’une Monte Carlo beige, il trouve une compilation de Frank Sinatra. C’est la révélation. En novembre 2016 sort son album de reprises intitulé Under my skin. Il crée une atmosphère blues & soul en s’inspirant de la sensibilité des textes. Il chamboule les arrangements. L’interprète joue la modernité et opte pour des rythmiques reggae.

Ben l’Oncle Soul

Album Ben l’Oncle Soul

Retour sur son concert « Frank Sinatra Tribute »

Tête d’affiche du festival Jazz au Phare à l’île de Ré, Ben l’Oncle Soul a clôturé sa tournée en beauté. Il s’est produit ce lundi 14 août sur la grande scène devant 1700 spectateurs conquis.  “Il ne voulait plus s’arrêter. Il avait véritablement envie de jouer” s’enthousiasme Muriel Vandenbossche, de l’équipe communication, presse et réseaux sociaux.

Après avoir accompagné Sarah Lenka sur sa dernière chanson, il a rendu un hommage vibrant à Frank Sinatra avec les chansons de son nouvel album. Énergique et généreux, il a offert 2h30 de véritable show. Danse et chant ont su enflammer le public. Il a aussi swingué au rythme de ses anciens succès.

Pour sa première fois à Jazz au Phare, l’artiste avoue sa surprise face à ce décor exceptionnel. “C’est tellement impressionnant” de jouer en étant surplombé par cet immense phare, souligne-t-il. Muriel Vandenbossche nous confie qu’il a aussi apprécié l’ambiance du festival. Il se sentait comme à la maison ! Et pour cause, le président de l’événement l’a accueilli dans sa villa pour décompresser après sa tournée.

Ben l'Oncle Soul

Crédits – tours-madame.fr

About author

Intéressée par tout et tout le monde. Surtout le Moyen-Orient. Aime voyager et se poser des questions. Tente d'apprendre l'arabe et la guitare. Désire être journaliste depuis toujours !
Related posts
À la uneSport

Melanie Jesus Dos Santos : la gymnaste au mental d’acier

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Mes premières fois, dramédie adolescente drôle et émouvante

À la uneInsoliteSociété

La question du jour : pourquoi rêve-t-on ?

À la uneCulture

Qu'est ce que le despotisme éclairé ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux