À la unePop & Geek

350 000 comptes bannis sur « Call of Duty » pour racisme et injures

Alors qu’une montée de haine, d’insultes et de racisme déferle dans les micros des gamers, Call of Duty a décidé de bannir les comptes virulents pour rétablir le respect entre soldats. 

Sur Call of Duty : Warzone, Black Ops Cold War, Modern Warfare et Call of Duty : Mobile, les comptes se font bannir au moindre pas de travers ! Activision, l’éditeur du jeu de guerre, a annoncé qu’il avait d’ores et déjà banni environ 350 000 utilisateurs pour insultes et racisme, selon Phoneandroid

Sur son site, Activision explique que depuis quelques années, l’utilisation de la haine en ligne est permanente. Mais l’entreprise de Call of Duty ne souhaite pas que son jeu devienne le théâtre d’insultes ou pire, de racisme. En conséquence, ce dernier a décidé de bannir les joueurs virulents. Le ban intervient si le comportement du jouer est inapproprié, s’il insulte ou discrimine d’autres joueurs. De même, les noms d’utilisateurs sont scrutés pour ne pas laisser passer des messages racistes dedans (par exemple l’utilisation du Nword ou autres insultes racistes).

Pour y remédier, les serveurs de Call of Duty sont formés à reconnaître les chats dans 11 langues différentes. Et bien évidemment, ils connaissent aussi chacune des insultes. Grâce à leur filtre, ils peuvent alors détecter les injures et directement bloquer le joueur qui en est l’auteur. 

Le ban est-il suffisant ?

Évidemment que non. Tout d’abord, il est assez « simple » de seulement bannir les comptes. Aucune prévention n’est mise en place et le problème demeure le même. De plus, les comptes fraîchement bannis peuvent directement recréer un nouveau compte dans les minutes qui viennent. Alors évidemment que perdre sa partie et son compte est embêtant, mais en recréer un est extrêmement simple. Cependant, il ne sera plus possible de créer des noms d’utilisateurs à caractère raciste. Au moins ça d’assuré pour les joueurs de Call of Duty !

À lire aussi : Un t-shirt avec une étoile jaune pour les non-vaccinés vendu sur Amazon

Crédit photo : Pixabay

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

À la uneActualité

Agression de deux journalistes de BFM lors d’une manifestation anti-pass sanitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux