À la uneLittératureSéries Tv

5 choses à savoir sur Corto Maltese, le héros de BD bientôt adapté en série

Studio Canal va développer une série de six épisodes sur Corto Maltese, ce marin aventurier créé par Hugo Pratt.

Le premier film sur la BD

C’est le scénariste Franck Miller qui va adapter ce héros de 16 bande dessinées en série. Si plusieurs adaptations en film d’animation ont été réalisées, ce sera le premier projet qui mettra en scène le marin aventurier en prise de vue réelle. Pour l’heure, aucun réalisateur ou acteur n’a encore été dévoilé. La BD qui s’étend sur 16 volumes s’était vu en 2021 adapté pour un volume inédit, par Martin Quenehens et Bastien Vivès, sous le nom de Océan noir. Créée en 1967 l’oeuvre retrace les aventures et découvertes du personnage fictif Corto Maltese durant le début du XXe siècle.

Le péril d’un héros

Corto Maltese ne cesse de voyager tout au long de sa vie. Ses aventures se déroulent de 1887, date de sa naissance à 1936. Il est décrit comme un personnage historique, dont on retrouve de temps en temps la trace. Il devient marin en 1904 et devient témoin de la guerre russo-japonaise, fait la rencontre de Raspoutine qui est un personnage qui l’accompagnera dans de nombreuses aventures. On peut retenir deux aventures des plus marquantes du début de la saga, ce sont « la jeunesse » ou « la ballade de la mer salée » juste avant la Première guerre mondiale qui emmènera Corto au confins de l’Amérique latine où il s’invetira dans beaucoup d’expéditions. (7 épisodes)

Océan noir (2021), écrit par Martin Quenehens et Bastien Vivès

Un héros romantique

Corto est un aventurier qui préfère davantage la liberté et l’imagination à la richesse. Il ne se préoccupe guère des soucis matériels et reste un homme qui a soif du monde et de grandes découvertes. Son flegme et son côté introverti lui donnent quelque chose de ténébreux, face à l’immensité de la nature, Corto incarne le romantisme par excellence. Corto c’est aussi une belle incarnation de ce qu’on appelle l’humour anglais, une grande ironie, un humour noir assez fin et absurde. Voici une citation de l’homme en question qui donne une idée de son tempérament : « Je ne suis pas un héros, j’aime voyager et je n’aime pas les règles, pourtant il en est une que je respecte, celle de ne jamais trahir mes amis. Je suis parti à la recherche de bien des trésors sans jamais en trouver un seul, mais je continuerai sans relâche, vous pouvez y compter, toujours de l’avant… » Corto Maltese.

Corto Moltese, ami des écrivains et des bandits

Le marin ne cesse de faire des rencontres de personnages historiques. En 1904 durant la guerre russo-japonaise, il fait la rencontre de Raspoutine, alors jeune déserteur. Ensemble ils arriveront à Tien Tsin, puis embarqueront vers l’Afrique à la recherche des mines d’or de Dancalie. Ils resteront ami durant toute la saga. Corto Maltese fait aussi la rencontre de l’écrivain Jack London, qui à l’époque est correspondant de guerre à Moukden, aujourd’hui Shenyang en Chine. On peut aussi évoquer sa rencontre en 1907 avec le révolutionnaire russe Dougachvili, alors gardien d’hôtel, devenu ensuite Staline, ou encore la découverte de l’écrivain James Joyce en 1910. Enfin un épisode mémorable est dans sa jeunesse, lorsqu’il tombe sur Butch Cassidy, Sundance Kid et Etta Place en Patagonie, à Cholila.

Corto et Raspoutine

Un marin disparu

Ce qui est étonnant dans cette saga, c’est que tout porte à croire que Corto Maltese a vraiment existé. On connait sa date de naissance, il parcourt le monde au gré des guerres et de l’ordre politico-économique qui est très bien décrit. Jusqu’à ses moments de rencontre avec de nombreux personnages historiques qui semblent être très crédibles. C’est cela qui renforce notre fascination en lisant ces récits, le spectateur y croit vraiment. De la Sibérie, en passant par l’ile de Pâques, puis de la Patagonie à la France, le héros nous fait voir le monde entier. Dans la saga on nous explique qu’on a fini par perdre sa trace en 1936, et qu’il se trouvait à Harar en Ethiopie, ville où Rimbaud vivait, en compagnie d’un romancier et d’un théologien. Ce mystère participe donc au « mythe » du marin qui ne meurt jamais grâce à sa soif d’aventure.

A lire aussi : On regarde ou pas 1899, la nouvelle série du créateur de Dark ?
About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

"Grease : Rise of the Pink Ladies" : la série arrive le 7 avril

À la uneMédias

C'est pour quand la saison 12 de The Voice ?

À la uneMédias

Quand sera diffusé le prochain concert des Enfoirés ?

À la uneCinéma

Est-ce qu'il va y avoir une suite à "Souviens-toi l'été dernier" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux