Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ActualitéFranceSociété

5 éléments pour comprendre l’affaire Jean-Luc Lahaye

Jean-Luc Lahaye a été remis en liberté le 24 mai dernier après six mois de prison. Des nouvelles preuves ont joué en faveur de sa libération. Retour sur 5 éléments pour comprendre l’affaire Jean-Luc Lahaye.

Condamné pour viols sur mineurs et agression sexuelle sur une jeune fille âgée de 17 ans, l’affaire des mails a joué en la faveur de l’homme, en prison depuis six mois. Jean-Luc Lahaye a pu être libéré en mai dernier suite à la divulgation des mails suspicieux qui a fragilisé les accusations de la victime.

Condamné en 2015

Jean-Luc Lahaye, star et idole des année 1980, a été reconnu coupable de corruption de mineure. L’ancien chanteur avait été condamné le 18 mai 2015 pour avoir demandé à une jeune fille de 14 ans de jouer à des jeux sexuels par webcam. Le tribunal a estimé que l’ancienne star des années 80 connaissait précisément la date de naissance de la jeune fille avec qui il chattait sur Facebook entre mars et août 2013. Jean-Luc Lahaye lui avait réclamé à plusieurs reprises des photos nues, ce qu’avait refusé l’adolescente dans un premier temps, avant de se plier à ses exigences, et de lui fournir des clichés à caractère sexuel. Les deux victimes présumées étaient âgées à l’époque de 16 et 17 ans. Toutes deux avaient porté plainte, avant de se rétracter. L’une des deux plaignantes est l’adolescente d’une autre affaire, celle pour laquelle Jean-Luc Lahaye avait été condamné en 2015 pour corruption de mineur. Jean-Luc Lahaye a été interpellé à Paris mercredi 3 novembre pour “viols et agressions sexuelles sur mineur de plus de 15 ans” ainsi que “corruption de mineur”.

Jean-Luc Lahaye, avait déjà été condamné en 2007 à 10 000 euros d’amendes pour avoir eu des relations sexuelles avec une autre jeune fille mineure. Cette jeune fille avait reconnu, au moment du procès, avoir été violée à deux reprises alors qu’elle avait à peine 15 ans. L’ancien chanteur a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la plaignante mais contestait catégoriquement l’avoir forcée.

Jean-Luc Lahaye nie toutes accusations

Face aux enquêteurs, depuis le début de l’affaire Jean-Luc Lahaye clame son innocence.

“Notre couple présidentiel a donné le ton. On ne trouve rien à redire que madame Macron a séduit son élève de 14 ans, 15 ans, donc aujourd’hui le curseur est un petit peu ailleurs.”

Jean-Luc Lahaye lors de son interrogatoire par les enquêteurs

Jean-Luc Lahaye évoque une “moralité propre” à chacun, “avec ses variations” .

Incarcéré à la prison de santé

Incarcéré en 2021, Jean-Luc Lahaye dort en prison depuis novembre dernier. Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé de Paris. Il passera six mois derrière les barreaux dans un quartier réservé aux personnalités sensibles de l’établissement appelé QB4, comme le sont George Tron ou l’était Claude Guéant. Une incarcération qu’il a très mal vécu, Jean-Luc Lahaye était lors de son incarcération “au plus mal.” “Il passe ses journées à pleurer, refuse souvent de sortir en promenade et il a perdu plus de 12 kg,” a indiqué un proche du chanteur.

“Il est dans une cellule de neuf mètres carrés, vous avez un petit coin cuisine, toilettes et douche, et vous pouvez avoir la télé si vous payez en plus”.

Gilles Verdez, chroniqueur pour Touche pas à mon poste

“Il me dit que les minutes semblent des heures, il me dit ensuite qu’il a une heure de promenade dans la cour.” “Il me dit que la mort pourrait être une délivrance parce qu’il en bave d’être entre quatre murs depuis quatre mois alors qu’il est présumé innocent, qu’il n’a pas été jugé encore…”.

Vincent Martin, ami proche du chanteur

Libéré le 24 mai dernier

Après six mois passés derrière les barreaux de la prison de la Santé, à Paris, le chanteur de 69 ans a quitté l’établissement pénitentiaire le mardi 24 mai 2022. Il avait été incarcéré à la suite de sa mise en examen le 5 novembre 2021 pour “viol”, “viols et agressions sexuelles sur mineures de 15 ans”, ainsi que “corruption de mineures” et reste, malgré sa libération, mis en examen. Il devra se plier à plusieurs obligations dans le cadre de cette remise en liberté sous contrôle judiciaire : Jean-Luc Lahaye doit “demeurer à Paris”, “pointer dans un commissariat tous les 15 jours”, “verser une caution de 20 000 euros” et “ne pas entrer en contact avec les protagonistes du dossier.” Les deux avocats de Jean-Luc Lahaye, Mes David Apelbaum et Julia Minkowki, avaient déposé une demande de remise en liberté, d’abord rejetée par les juges, mais finalement validée par la cour d’appel de Paris, explique Le Parisien.

L’affaire des mails

Une série d’e-mails et de messages envoyés par l’une des deux victimes présumées à Jean-Luc Lahaye a été ajoutée au dossier. Un chanteur déchu, ces messages de 2015 à 2020 pourraient être “contradictoires” à la version factuelle de la jeune femme, selon le juge mis en examen.

“Je me remémore tes gestes, ta voix. Je puise sans cesse dans ce passé que nous avons en commun, rien n’est plus beau. Je m’ennuie de toi. Je veux ton regard posé sur moi, toutes tes manifestations devenues synonymes de bonheur. Mais tu n’es pas là et je suis impuissante. Alors je m’encourage jour et nuit, en anticipant le moment où nous serons à nouveau réunis et plus fort qu’avant”, lui envoie-t-elle avant de signer: “Ta petite femme.” 

Des messages qui pourraient fragiliser les accusations de la jeune femme contre Jean-Luc Lahaye. Ils donnent une lumière sur toutes l’affaire.

À lire aussi : Jean-Luc Lahaye interpellé ce matin, soupçonné de “viols et agressions sexuelles sur deux mineures”

About author

Journaliste
Related posts
ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

ActualitéPop & GeekSéries Tv

Avant She-Hulk, il y avait ... L'incroyable Hulk (1977-1982)

ActualitéInternational

Sur quels types d'affaires le FBI peut-il enquêter ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux