À la uneCinémaCulture

8 anecdotes sur le film culte E.T, qui fête ses 40 ans

ET

Sorti en 1982, le film de Steven Spielberg fête ses 40 ans après avoir fait rêver tous les enfants et cosmos de plusieurs générations.

Lorsqu’une soucoupe volante atterrie à Los Angeles, la vie d’une famille va être bouleversée par un petit extraterrestre, nommé E.T. Ce chef d’oeuvre cinématique réinvente totalement les effets visuels au cinéma à son époque et l’image de l’extraterrestre, vu comme un monstre. Pour fêter les 40 ans d’E.T, retour sur 8 anecdotes sur le film.

La E.T mania

Après avoir fait plus de 793 millions de dollars de bénéfice et dépassé les recettes du premier volet de Star Wars : Un nouvel Espoir, le film E.T a rencontré un grand succès dans les boutiques avec des accessoires dérivés en tout genre. Peluches, tee-shirts, mugs, jeux vidéos… Le petit extraterrestre a envahi notre planète et surtout nos boutiques. 

Dans le costume d’E.T

Pour interpréter le petit alien, il aura fallu plusieurs machines robotisées, dits des animatroniques, ainsi qu’un costume de 20 kilos. Étant aux prémices des effets visuels cinématographiques, Steven Spielberg a fait appel à des personnes de petites tailles pour endosser le costume d’E.T afin d’effectuer les mouvements difficiles à reproduire à l’ordinateur. La mime Caprice Roth a également travaillé sur les mains de l’alien. 

Un mix de visages

 Pour créer et designer le visage si connu d’E.T, il aura fallu à Steven Spielberg beaucoup de patience et d’imagination. Mélange d’Albert Einstein, du poète Carl Sandburgh et du museau des carlins… Un drôle de mix pour un si petit alien. 

Une voix unique 

Une si petite voix à la fois rauque et douce… La voix d’E.T a été désigné par Ben Burtt. Sur le tournage, c’est Steven Spielberg qui donnait la réplique aux acteurs pour répondre à l’alien. Puis en studio, Ben Burtt a mélanger une multitude de sons : bruits d’animaux, respiration, bruits de la nature… Néanmoins, c’est Pat Welsh, grande actrice accro au tabac et connue pour sa voix enrouée et usée, qui enregistrera les répliques d’E.T. 

Des références à Star Wars 

Comme des enfants, les réalisateurs George Lucas et Steven Spielberg font toujours référence à l’un et l’autre dans leurs films. Dans E.T, on remarque Elliott jouer avec des figurines Boba Fett et Lando Calrissian ou encore un enfant déguisé en Maître Yoda lors d’Halloween. Quant à George Lucas, il inclut des aliens à l’image d’E.T dans l’épisode La Menace Fantôme de Star Wars. 

Henry Thomas a fait pleurer Steven Spielberg 

Le petit acteur qui interprète Elliott a fait pleurer Steven Spielberg dès son audition. Alors seulement âgé de 11ans, le petit garçon se force à penser au décès de son chien afin d’arriver à pleurer. Un pari gagnant, puisque Steven Spielberg est sous le choc et lui donne le rôle sans hésiter. 

De vrais médecins

Lorsque le petit extraterrestre doit être prit en charge en urgence à l’hôpital dans le film. Les médecins ne sont pas des acteurs mais de véritables médecins. Steven Spielberg leur a alors demandé d’agir avec la marionnette comme s’ils soignaient véritablement une personne. 

La pleine lune

La scène la plus culte du film est celle d’Elliott s’envolant sur son vélo avec dans le panier de son vélo E.T. La silhouette mythique des deux amis devant la pleine lune signe même le logo d’Amblant Entertainment, la société de production de Steven Spielberg. Cette scène a néanmoins été un fardeau à tourner et monter. Il aura fallu des semaines à Dennis Muren, spécialiste des effets spéciaux, pour trouver le meilleur spot pour capturer la pleine lune la plus proche de la Terre. Puis les images ont été juxtaposées à celles du vélo pour rendre l’une des scènes les plus cultes du cinéma. 

À lire aussi : Ben Affleck et Matt Damon réunis pour un film sur Nike

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Plus belle la vie : "l'inconnu de la cave" est-il François Marci ?

À la uneFranceInternational

“Sophie Adenot dans l'espace” : quelles études pour devenir astronaute ?

À la uneCinémaCulture

Qui est Sean Baker, le réalisateur qui a eu la Palme d’or à Cannes ?

À la uneSéries Tv

Demain nous appartient : quand Luce Mouchel prouve en une scène qu'on peut faire de grandes choses dans du soap

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux