À la uneInternational

À Bruxelles, une «boum» dans un parc tourne à l’affrontement avec la police

Après Marseille et Lyon, c’est à Bruxelles que les jeunes saturent après un an de restrictions et décident de se rassembler pour faire la fête. De violentes altercations ont eu lieu jeudi lors de cette « boum » qui a rassemblé plus de 2 000 personnes dans un parc de la capitale belge.

Il s’agit là d’un poisson d’avril qui a mal tourné. Depuis quelques semaines circulait sur Facebook l’annonce d’un événement : une boum géante, dans le bois de la Cambre, au sud de Bruxelles. Les organisateurs donnaient rendez-vous aux fêtards le 1er avril et assuraient que malgré la pandémie, les plus grands DJ du monde se produiraient gratuitement en Belgique. Parmi les invités on retrouvait Calvin Harris, DJ Snake, Skrillex ou encore Martin Garrix.

La police Belge est intervenue sans ménagement. Les autorités avaient prévenu que le rassemblement serait illégal. Les policiers n’ont pas hésité une seule seconde à charger à cheval pour disperser la foule et à lancer canons à eau et gaz lacrymogènes. Bouteilles et pavés sont jetés contre la police en retour. Plusieurs centaines de jeunes gens ont refusés de se disperser. Une quinzaine ont été arrêtés.

Philippe Close, le maire de la ville, a condamné ces débordements, et rappelé dans ce même tweet les efforts fournis actuellement par les soignants pour combattre le virus. 

Ils font la fête par milliers et crient « Liberté »

Les participants, notamment des jeunes, déplorent les restrictions auxquelles la population belge est soumise. « On nous met trop de règles qui nous privent vraiment de nos libertés, alors qu’on a conscience du problème. On ne nie pas l’existence du Covid, on fait attention, mais juste, il faut nous laisser vivre un peu », explique ainsi Gauthier, un étudiant désabusé, à nos confrères du Parisien. Rappelons que la Belgique est entrée samedi dernier dans une nouvelle phase de restrictions, plus sévères, prévoyant notamment un accès limité aux commerces non essentiels et la possibilité de se rassembler en extérieur à quatre adultes maximum.

À lire aussi : City Break : Un week-end à Bruxelles, en Belgique

About author

Journaliste
Related posts
À la uneCulturePop & Geek

Une nouvelle trilogie sur Spiderman se prépare

À la uneActualitéFrancePolitique

Candidature d'Eric Zemmour, congrès LR, "maison commune" de LREM... une semaine décisive pour la présidentielle 2022

À la uneCultureMusique

Découverte musicale : le voyage sonore de OJÛN

À la uneSéries Tv

Kaboul : une série sur la crise des réfugiés en préparation

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux