Le président actuel de l’Algérie vient de l’annoncer : il décide de se retirer des élections présidentielles de 2019. 

Cela fait maintenant plus de 3 semaines (depuis l’annonce de sa candidature le 22 février dernier) que chaque jour des centaines, voire des milliers d’Algériens se mobilisent et manifestent dans les rues du pays. Toutes ces personnes ne veulent plus voir leur pays gouverné par un homme de 82 ans, extrêmement diminué par son double AVC en 2013.

Dirigeant du pays depuis 20 ans, Abdelaziz Bouteflika renonce donc à son 5e mandat et annonce aussi que les élections sont reportées à une date ultérieure.