À la uneActualitéFranceSociété

Air France : l’affaire de « la chemise déchirée » devant la justice

Cinq syndicalistes de la CGT devront répondre aujourd’hui de leurs actes devant les juges dans l’affaire de la « chemise arrachée » d’Air France. Ils comparaissent pour « violences en réunion » devant le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Tout le monde s’en souvient. A l’époque, l’affaire avait fait du bruit, et la vidéo de la scène, le tour du monde. Le Directeur des Ressources Humaines d’Air France, Xavier Broseta, lors d’une annonce de la suppression de 2900 emplois, avait été pris à partie par des syndicalistes, remontés contre les décisions des directeurs de la compagnie aérienne. Les salariés d’Air France, également adhérents à la CGT devront aujourd’hui s’exprimer face aux juges. Pour avoir arraché la chemise du DRH d’Air France, Xavier Broseta le 5 octobre 2015 lors d’un comité d’entreprise ayant largement dégénéré, cinq syndicalistes encourent jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

A cela vient s’ajouter onze autres salariés convoqués devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour « dégradations ». En effet, lors de l’épisode le petit groupe qui avait réussi à rentrer dans la salle de réunion a semé le désordre à coups de slogans évocateurs comme « à poil, à poil » ou « démission ». Si l’épisode de la chemise reste le plus significatif de ces débordements, deux autres salariés d’Air France ainsi que des vigiles avaient été violentés physiquement par les syndicalistes. Xavier Broseta s’était extirpé de la situation en escaladant un grillage. Manuel Valls avait alors qualifié ces personnes comme des « voyous ».

La vidéo de la chemise arrachée :

YouTube video

« Nos camarades ne seront pas tous seuls… »

Pour défendre et soutenir leurs camarades, la CGT annonce des mobilisations. Près de 800 personnes sont attendues par les forces de l’ordre devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour venir soutenir leur collègues. Plusieurs syndicats comme la CGT, FO, SUD-aérien ou Alter appellent également à la grève ce vendredi. Même si le mouvement ne devrait pas être suivi par un grand nombre de salariés, le secrétaire général adjoint de la CGT Air France est très clair en notant que « nos camarades ne seront pas tous seuls à Bobigny ».

 

*Crédit photo à la Une : sudouest.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux