ActualitéSociété

APB 2017 : puisse le tirage au sort vous être favorable

APB

Les lycéens ont reçu hier après-midi leurs premiers résultats d’admission post-bac. À quelques jours du bac, certains angoissaient de n’être admis nulle part. En effet, le fonctionnement du site qui a été critiqué à maintes reprises, laissent leur avenir être soumis au tirage au sort.

 

169 filières en tension

De sorte que, cette année, les élèves ont dû être tirés au sort et cela pour 169 licences différentes, que le ministère n’a pas détaillées. C’est ainsi que certains se sont retrouvés refusés par tous les établissements dans lesquels ils s’étaient portés candidats.

Sur Twitter, les lycéens ironisent.

Le nombre de demandes d’admission croissant étant bien plus élevé que le nombre de places effectives, les facs se voient obligées de départager les candidats en les tirant au sort. Alors que l’année dernière cela touchait 78 “filières sous tension” (qui accueillent beaucoup plus de demandes qu’elles ne proposent d’offres), cette année 169 licences sont concernées.

Seule la filière STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) était soumise au tirage au sort l’année dernière. Bon nombre d’élèves (3500 candidats) qui l’avaient positionnée en premier vœu se sont alors retrouvés sans aucune admission post-bac.

En outre, certains élèves ont alors eu la mauvaise surprise de découvrir hier qu’ils avaient été refusés par tous les établissements qu’ils avaient sélectionnés. Ils n’ont alors pas d’autres choix que d’attendre la procédure complémentaire durant laquelle ils pourront se porter candidat à d’autres filières.

D’autres ont eu plus de “chance” en ayant été placé en liste d’attente. Ceux-là devront attendre le deuxième tour pour savoir s’ils pourront prendre la place d’un candidat ayant désisté au premier tour.

Les taux de satisfaction des premiers vœux des candidats s’élèvent tout de même à 93% en Paces (première année commune des études de santé), 76% en droit, 70% en psychologie et 54% en Staps (qui est filière particulièrement sous tension).

Certains s’insurgent que la sélection se fassent au tirage au sort. En effet, cela implique que des élèves peut-être moins bons ou moins “méritants” que d’autres soient sélectionnés à leur place pour finalement abandonner en cours d’année.

 

Tirage au sort en médecine

Le tirage au sort a notamment touché les études de médecine cette année pour la première fois. En effet, en Ile de France, 857 élèves ont été placés sur liste d’attente alors qu’ils avaient placé Paces en premier vœu car le tirage au sort ne leur a pas été favorable. Là encore, l’attribution des places à la bonne chance et non pas au mérite est vivement critiquée sur Twitter.

Cela a suscité une réaction immédiate du ministère. Une réunion avec des doyens de médecine et des présidents d’universités franciliennes a été organisée aujourd’hui pour tenter de trouver une solution permettant d’éviter le tirage au sort.

Les étudiants se voient donc esclaves du tirage au sort. Beaucoup préfèrent en rire et comparent ainsi APB au tirage des tributs de Hunger Games, ou encore du choix des maisons par le Choixpeau dans Harry Potter.

La deuxième phase d’admission d’APB aura lieu à partir du 26 juin et la procédure complémentaire commencera le 27 juin. En attendant les nouveaux résultats, puisse le sort être favorable aux élèves !

 

Retrouvez toutes les dates clés d’APB

Related posts
À la uneEntrepreneurFranceSociété

La Guadeloupe sans eau potable

À la uneActualitéCultureEmissionsLe Tøhu-BøhuLittératureMusiqueNon classéTendances

Fred Lombard Daydream Music Indiemusic & Caesaria dans le Tohu Bohu#293

À la uneFranceSociété

E. Philippe annoncera jeudi la phase 2 du déconfinement

ActualitéEconomie

La marque Jaguar Land Rover, bientôt tenue par la Couronne britannique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux