Covid19: Une ado de 12 ans morte du Covid19 en Belgique. Plus de 3000 morts en France. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéFemmesInternationalSociété

Pakistan : Asia Bibi a enfin retrouvé sa famille

La chrétienne Asia Bibi avait été condamnée à mort pour blasphème envers la religion musulmane en 2010. Après 8 ans passés dans le couloir de la mort, elle avait été acquittée il y a 6 mois. Mercredi 8 mai, elle serait partie au Canada retrouvée ses 2 filles. 

Ainsi, mercredi 8 mai, Asia Bibi a enfin quitté le Pakistan. Elle avait été acquittée en octobre dernier, reconnue innocente. Selon une source anonyme, « elle est au Canada » et aurait retrouvé ses enfants.

Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada, a réagi : « Je ne peux pas confirmer quoi que ce soit, pour des raisons de vie privée et de sécurité ». Le secrétaire d’Etat américain a, quant à lui, déclarait que « les Etats-Unis saluent la nouvelle selon laquelle Assia Bibi a bien retrouvé sa famille. (…) Assia Bibi est désormais libre ». 

En 2010, Asia Bibi, de confession chrétienne, était accusée de blasphème par 2 villageoises musulmanes avec qui elle travaillait. Elle aurait insulté le prophète Mahomet pendant une dispute pour un verre d’eau. Elle a été reconnue coupable, et condamnée à mort. Pourtant, après 8 années dans le couloir de la mort, elle avait été acquittée en octobre 2018. 

Une annonce qui n’avait pas fait l’unanimité

Après cette annonce, des milliers d’islamistes, appartenant au groupe Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP) avaient assiégé les principaux axes du pays pendant 3 jours, réclamant sa pendaison. Asia Bibi était certainement gardée en résidence surveillée depuis. 

Le 29 janvier dernier, la Cour Suprême du Pakistan avait pourtant maintenu son acquittement. Asia Bibi était donc libre de quitter le pays

L’affaire d’Asia Bibi était devenue le symbole des dérives des lois pakistanaises sur le blasphème. Les détracteurs du pays affirment même qu’elles sont souvent utilisées à mauvais escient pour régler des conflits personnels, à l’aide de fausses accusations notamment.

La communauté chrétienne représente environ 2 % de la population pakistanaise, étant principalement musulmane. Elle constitue ainsi une des communautés les plus déclassées du Pakistan

About author

Rédactrice Web
Related posts
À la unePolitique

Coronavirus : Édouard Philippe estime que le déconfinement se fera en plusieurs étapes

À la uneActualitéFrance

Coronavirus : le site de rencontre spécial confinement

À la uneSéries Tv

On débriefe pour vous... Breeders, la paternité selon Martin Freeman

À la uneSport

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, est décédé

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux