À la uneActualitéInternational

Attentat d’Istanbul : le terroriste du nouvel an a été arrêté

Après deux semaines de chasse à l’homme, le suspect principal de l’attentat du nouvel an à Istanbul a été arrêté dans la nuit du 16 au 17 janvier.

Une arrestation mouvementée

Cela faisait déjà deux semaines que les autorités et les services secrets turcs recherchaient activement Abdulgadir Masharipov, l’auteur des attentats du nouvel an. La capture de ce dernier a eu lieu à Istanbul dans un appartement au sein du quartier d’Esenyurt. Appartement loué par un ressortissant kirghiz à Istanbul, qui a également été arrêté.  Le terroriste, localisé depuis jeudi par les autorités, était en présence de son fils de 4 ans et de trois femmes originaires “d’Egypte et d’Afrique” lors de l’arrestation. Une arrestation musclée qui a eu lieu au beau milieu de la nuit par les services secrets turcs (MIT) et la police. L’auteur des attentats s’est vu sortir de l’appartement le visage et le t-shirt ensanglanté, fermement tenu au cou par un policier selon une vidéo publiée par la presse turque. 197 000 dollars ainsi que deux drones et des cartes SIM ont été perquisitionnés dans l’appartement. Mardi 17 janvier, le gouverneur d’Istanbul, Vasip Sahin, a annoncé que “le terroriste avait admis son crime” en garde à vue. Ses empreintes digitales coïncident également avec celles trouvées sur l’arme abandonné dans la discothèque la nuit de l’attentat.

Premier procès pour un terroriste en Turquie

“Il a été entraîné en Afghanistan et parle quatre langues. C’est un terroriste bien entraîné”, a expliqué Vasip Sahin. En effet, l’homme de 35 ans aurait été formé en Afghanistan et serait entré illégalement en Turquie accompagné de sa femme et de son fils. Cinq partisans présumés de l’EI directement en lien avec Abdulgadir Masharipov ont également été arrêtés dans la nuit. C’est l’une des premières fois que l’auteur d’un attentat attribué à l’État Islamique est arrêté en Turquie. La plupart des terroristes étaient généralement tués lors d’affrontement avec les autorités ou en commettant des attentats suicides. Cette arrestation constitue ainsi un grand succès pour les autorités turques qui pourraient obtenir des informations sur les réseaux terroristes de l’EI lors de son interrogatoire. “Personne ne restera impuni pour ce qu’il a commis. Chacun devra rendre des comptes dans le cadre de l’Etat de droit”, a déclaré le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, mardi lors d’un discours à Ankara.

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
Related posts
À la uneActualité

Université de Cergy : Un formulaire pour détecter la radicalisation fait polémique

À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Rudi Garcia, nouvel entraîneur de l'OL

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

À la uneBrèves

« C’est du gâteau » : L’émission à la française de Netflix

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux