À la uneActualitéFrance

Attentats du 13 novembre : bilan, motivations et choix du Bataclan

Attaques Paris et Bataclan

Les attentats de la nuit du 13 au 14 novembre à Paris et Saint-Denis ont fait au moins 128 morts selon les derniers bilans. Selon différents témoins, les assaillants ont invoqué l’intervention militaire française en Syrie comme motivation.

Le plus grave attentat jamais commis sur le sol français s’est déroulé la nuit dernière. Six attaques simultanées ont causé la mort de 128 personnes à Paris et à Saint-Denis selon les dernières estimations. Six attaques simultanées ont été menées : au Bataclan (82 morts), dans la rue de Charonne à la terrasse du bar La Belle Equipe (19 morts), rue Fontaine-au-Roi (5 morts), au restaurant Le Petit Cambodge rue Alibert (entre 12 et 14 morts) et enfin à Saint-Denis aux abords du Stade de France (1 mort).

http://dai.ly/x3dqzx9

Huit terroristes sont morts après les attaques. Parmi eux, trois ont actionné leur ceinture d’explosifs aux abords du Stade de France, trois autres ont fait de même pendant l’intervention des forces de l’ordre au Bataclan. Un autre s’est fait abattre lors de l’assaut dans la salle de concert et un dernier rue de Charonne. D’après les témoins qui ont assisté au drame, les hommes armés sont entrés dans la salle et ont tiré dans le noir, provoquant un mouvement de panique indescriptible. Et ils ont achevé les blessés qui étaient au sol.

« C’est la faute de François Hollande, il n’a pas à intervenir en Syrie »

Au milieu de cette scène d’apocalypse, des témoins présents près du Bataclan ont affirmé avoir entendu les assaillants crier leur mobile. « C’est la faute de François Hollande, c’est la faute de votre Président, il n’a pas à intervenir en Syrie », aurait prononcé un des terroristes selon un témoin de l’AFP.

Hollande Valls Cazeneuve

François Hollande, accompagné de Manuel Valls et Bernard Czeneuve, s’est rendu sur les lieux de l’attaque après l’assaut des forces de l’ordre (crédits photo : Les Echos).

« Ils ont aussi parlé de l’Irak », selon Pierre Janaszak, 35 ans, animateur radio et TV. Un autre témoin travaillant pour France Info a affirmé qu’ « ils ont tiré en plein dans la foule en criant Allah Akbar ». Le Président de la République a publiquement accusé ce matin l’Etat Islamique d’avoir organisé les attaques. La motivation serait donc l’intervention militaire française dans le conflit en Syrie et en Irak.

Le Bataclan, cible choisie

Dans la nuit du 13 au 14 novembre, la salle de concert du Bataclan a fait salle comble en accueillant le groupe de metal californien Eagle of death metal. Cette salle, haut lieu de la vie artistique parisienne, peut contenir 1500 personnes. Les terroristes savaient sans doute cela, tout comme ils savaient pour le match de football France – Allemagne au Stade de France, là où trois explosions ont eu lieu (causant la mort d’une personne).

Bataclan attaques

Le Bataclan, haut lieu de la vie artistique parisienne situé dans le 11ème arrondissement, peut contenir jusqu’à 1 500 personnes (crédits photo : djibnet.com).

De plus, le Bataclan est une salle relativement petite avec une forte concentration de gens lors d’un concert qui fait salle comble. Et les possibilités d’évacuation sont relativement réduites. En visant la capitale française, l’Etat Islamique s’est attaqué à la France, coupable de son intervention syrienne. Mais l’organisation terroriste s’est également attaquée à une ville symbole de liberté, d’égalité et de fraternité, une des villes culturelles les plus influentes du monde.

Enfin, le groupe Eagle of death metal (composé de Jesse Hughes, 43 ans, et Josh Homme, 42 ans) est réputé pour leurs paroles de chanson et leurs spectacles emprunts de lascivité dans un esprit très sexe, drogues et Rock’n roll. Ce qui « pourrait » peut-être expliquer le choix des terroristes de cibler le Bataclan en ce funeste soir du 13 novembre. Selon les dernières informations, les membres du groupe ont échappé à la tuerie.

*Crédits photo en Une : linternaute.com

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

Koh Lanta : c'est quoi ces accusations rapportées contre Denis Brogniart ?

À la uneFrancePolitique

Maltraitance animale : c'est quoi ce "référent" mis en place par le gouvernement dans les commissariats ?

ActualitéCinéma

15 films importants dans la carrière de Louis de Funès

À la uneMusiqueSéries Tv

"Dragon Ball in concert" : nous étions au Dôme de Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux