ActualitéCôte d’AzurFootSport

Before Ligue 1 : Montpellier et Nice, sous le soleil

Radio VL continue son Before Ligue 1 à quelques jours de la reprise du championnat. Le Sud est à l’honneur aujourd’hui avec Montpellier et Nice, qui ont des ambitions communes.

Montpellier, carpe diem

La saison dernière a été encourageante pour Montpellier. Les hommes de Rolland Courbis ont su embêter les européens jusqu’au dernier moment, et ont terminé à une honorable septième place. Depuis sa remontée en 2009, Montpellier continue de s’installer doucement comme un club sûr de la Ligue 1, toujours entre la sixième et la quatorzième, tantôt brillant, tantôt peu emballant, mis à part l’année du titre en 2012. Il faut dire que ce rôle de trouble-fête représente bien l’état d’esprit des hommes forts du club, le Président Loulou Nicollin et son coach, Rolland Courbis. Les deux hommes ne s’avancent jamais trop. Dans l’Hérault, on sait que peut souvent surprendre mais rarement décevoir.

Courbis espère faire une belle saison avec son club !

Courbis espère faire une belle saison avec son club !

Pour préparer la saison prochaine, le MHSC ne sait pas affolé cet été. Les mois de juin et juillet ont été calme du côté de la Paillade. Les jeunes talents ont été conservé, Boudebouz et William Rémy, le frère de Loic, ont rejoint l’équipe de Rolland Courbis. Côté départ, Barrios et El Kaourari ne sont plus Héraultais, mais la possible venue de Gourcuff pourrait venir étoffer un peu plus l’effectif. À l’image de l’ancien Lyonnais, la saison de Montpellier peut avoir des résultats soit surprenant, soit décevant.

Le joueur clef : Vitorino Hilton

À 38 ans, le capitaine du MHSC est un des tauliers de Ligue 1 à son poste, et fait envier certains jeunes de Ligue 1 par certaines de ses performances. Dans le Languedoc, Papi fait de la résistance et va continuer à donner du fil à retordre aux adversaires.

La recrue : Ryad Boudebouz

L’international algérien n’aura jamais atteint le niveau qu’on lui avait prédit, néanmoins, il a su se montrer toujours intéréssant. Depuis huit ans en Ligue 1, il inscrit en moyenne cinq à six buts par saison, de même pour les passes décisives tout ça en une trentaine de match, bonne pioche pour Montpeul.

Ryad Boudebouz est la recrue du mercato du MHSC

Ryad Boudebouz est la recrue du mercato du MHSC

L’espoir : Morgan Sanson

Même si la blessure contractée par le jeune espoir français va l’éloigner du terrain encore quelques temps, sa saison très prometteuse la saison dernière nous fait envier. Et on espère que l’expérimenté Rolland Courbis saura le conserver pour éviter qu’il soit un flop à la Marvin Martin.

Nice : (in)supportable

La saison dernière, Nice a tout fait pour se faire détester en Ligue 1. Jeu très très moyens avec certains joueurs porteurs du syndrome grosse tête et pieds carrés, comportement à la limite de l’inacceptable dans certaines rencontres, des supporters qui frappent leurs joueurs à l’entrainement et interrompent des matchs pour en venir aux mains avec le Président, bref, tout ce qu’on aime pas voir ! Dommage pour une équipe qui avait les moyens de se refaire une santé dans un nouveau stade magnifique. La onzième place du club reflète tous les maux dont souffre le club.

Les supporters niçois n'ont pas eu de bons comportements cette saison.

Les supporters niçois n’ont pas eu de bons comportements cette saison.

Mais Claude Puel est un homme au fort potentiel et pas habitué à se laisser abattre. Et pour cela, le technicien des Aiglons a mis les moyens pour aider son club à réussir cette saison. Dernière mesure en date, exit son fils Grégoire, dont les supporters ont décidé de pourrir (injustement?) la vie pour s’en prendre au père. Exit aussi pas mal de joueurs en fin de contrat (Diawara, Digard, Bauthéac). Seul point noir, les Aiglons n’ont pas réussis à conserver Carlos Eduardo, à cause d’un Porto malhonnête, et Jordan Amavi, vendu pour une belle somme en PL. Avec ça, Nice a encore de quoi recruter, même si les très judicieuses arrivées de Germain, Serri et surtout Ben Arfa semblent lancer le club dans une nouvelle dynamique. La préparation a été satisfaisante au niveau du jeu et du résultat (victoire 4-0 contre Galatasaray et 3-2 contre Naples). Alors on sait pas pourquoi, mais on se dit que si la mayonnaise prend et que les supporters ravalent leur mauvais comportement, les Aiglons pourront enfin s’envoler à l’Allianz Riviera.

Le joueur clef, la recrue et l’espoir : Hatem Ben Arfa

Tout repose sur lui cette saison ! Ben Arfa sera à la fois le joueur clef de l’OGNC, car il sera le vrai dépositaire du jeu azuréens. La recrue car il est l’une des stars que l’on attend le plus de retour dans notre championnat. Et l’espoir car il faut dire que c’était lui le plus grand de sa génération, et qu’il est certainement un de ceux qui réussissent le moins aujourd’hui. Alors Hatem, il est en tant de laisser tes bêtises loin derrière, et de nous montrer que tu es un vrai grand joueur !

Et si Ben Arfa redevenait énorme en Ligue 1 ?

Et si Ben Arfa redevenait énorme en Ligue 1 ?

Retrouvez l’ensemble du Before Ligue 1 ICI

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéInternationalsociété

Tu te souviens … des Crados ?

À la uneSport

Tour de France : quelles sont les 21 étapes de l’édition 2022 ?

ActualitéSport

C’était le 1er juillet 1903… la naissance du Tour de France

ActualitéVoyages

C’est quoi la “tourismophobie” qui gagne les grandes villes du monde ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux