Covid19: Jean-Michel Blanquer annonce que le Bac 2020 aura lieu en contrôle continu. Les notes pendant le confinement ne seront pas prises en compte. Eventuel retour en classe en Juin. Fin d’année le 4 juillet. Prolongation du confinement jusqu’au 15 avril minimum. Le point sur l'évolution de l'épidémie.

À la uneActualitéHommesInternationalPolitiqueSexeSociétéSociété

Bruneï : une nouvelle législation qui choque

Lors d’un discours mercredi, le sultan Bolkiah, dirigeant de Bruneï, a annoncé des nouvelles lois basées sur la Charia la plus stricte, tout comme l’Arabie Saoudite. 

Bruneï, petit pays d’Asie du Sud-Est, est situé sur l’ile de Bornéo. Il est dirigé par le sultan Hassanal Bolkiah depuis 1967. Mercredi, il a prononcé un discours sur le nouveau code pénal national qu’il souhaiterait mettre en place dans son pays. Basées sur la Charia, ces nouvelles lois sont jugées comme des « peines cruelles et inhumaines » selon l’ONU (Organisation des Nations Unies). 

En effet, au delà de l’appel à la prière dans les lieux publics, le sultanat veut instaurer la peine de mort par lapidation pour « punir » l’homosexualité et l’adultère. Mais aussi l’amputation d’une main ou d’un pied pour les voleurs. Le viol et les insultes envers le prophète Mahomet sont également punissables de la peine de mort par lapidation. 

Par rapport à l’homosexualité, déjà illégale, elle était jusqu’alors passible d’une peine maximale de prison de 10 ans. Il en était de même pour les femmes. La loi ne change pas pour ces dernières, mais les hommes risquent maintenant très gros. Pourtant, pour que la justice parvienne à identifier l’homosexualité comme “crime”, il faut que la personne reconnaisse le « délit » ou que ça que soit produit devant 4 témoins minimum.

Par ces réformes, le sultan tente surtout d’obtenir le soutien de la communauté musulmane. Elle représente 70% des habitants de Bruneï. C’est pourtant une profonde atteinte aux droits humains. Plusieurs célébrités ont ailleurs pris position afin de boycotter les hôtels du sultan, notamment à Los Angeles. Elton John et George Clooney y ont participé. 

Tweet de George Clooney, repris par Elton John

About author

Rédactrice Web
Related posts
À la uneFranceMédiasSociété

"Coronavirus : l'état d'urgence", un échec pour France 2

À la uneBeautéBeauté-femmeHommes

Confinement: hommes, prenez le temps de cajoler votre peau

CultureInternationalSociété

Confinement: Le musée même à la maison

Distances InconnuesEmissionsInternational

Inquiétudes autour de l’Afrique, face au Covid-19, avec le Professeur Pierre-Marie Girard

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux