À la uneActualitéFootSport

Ce Real Madrid est galactique

Auteur d’une prestation maîtrisée de A à Z, le Real Madrid écrase le Bayern Munich au match retour de Ligue des champions à l’Allianz Arena (0-4) pour s’offrir sa première finale de LDC depuis 12 ans grâce à un doublé de Sergio Ramos et de Cristiano Ronaldo, ce Bayern a été trop stérile pour inquiéter la formation madrilène extrêmement solide.

 

Pep Guardiola n’a pas trouvé la formule pour contrarier le Real Madrid dans son antre, pire il prend la pire humiliation de son histoire et celle du Bayern en coupe d’Europe à domicile, après un match aller dans la même physionomie mais un Real mieux contrôlé.

Trop d’espaces ont été laissé par la formation bavaroise, le 4-2-3-1 de départ de Pep Guardiola était résolument offensif avec Muller en soutien de Mandzukic mais le pressing du Bayern a été déjoué parfaitement par les madrilènes en passant par les côtés et profitant des largesses défensives de la charnière Dante/Boateng très fébrile contre la vitesse du duo Bale/Ronaldo.

Le Real a aussi appuyé sur la faiblesse sur coup de pied arrêté, en marquant 3 buts dans cet exercice, deux buts grâce à Ramos à 4 minutes d’intervalles (16e et 20e) de la tête et un dernier grâce à un coup franc de Cristiano Ronaldo (89e) plein de finesse en passant sous le mur. Mais le club madrilène a aussi crucifié les bavarois grâce à un contre éclair conclu par l’inévitable portugais qui a battu le record de plus grand nombre de but en LDC avec 16 réalisations.

guardiola

Un Bayern complètement dépassé par l’armada madrilène

Le Bayern n’a pas eu une seule véritable occasion, et était aux abois sur chaque contre madrilène qui voulait relancer proprement et pressant parfois plus haut, ce Real Madrid sous Ancelotti est un véritable caméléon, aussi bien capable de presser haut, se replier bas ou bien de prendre le jeu à son compte il ne laisse rien au hasard et est d’une maîtrise totale.

C’est certainement une des performances européennes les plus abouties de l’histoire du club madrilène, maintenant comment Guardiola va-t-il rebondir après une telle humiliation surtout qu’il reste la finale de la Coupe d’Allemagne à jouer contre le Borussia Dortmund ?

Quant au Real Madrid il se qualifie en finale après 12 ans d’échec européen, et par la plus belle des manières, Ancelotti ne serait-il pas le véritable Galactique ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux