À la uneActualitéEconomieFranceHommesSociété

C’est assez pour les cétacés !

Les parcs à animaux ne plaisent définitivement pas à tout le monde. Les animaux y sont souvent malheureux, hors de leurs milieux naturels. C’est ce que dénonce One Voice, une association luttant contre l’exploitation animalière. Ils ont porté plainte contre le célèbre parc aquatique d’Antibes, Marineland. 

One Voice porte donc plainte contre Marineland pour « cruauté » sur une des orques du parc aquatique. Elle a été déposée mardi au parquet de Grasse. L’association joint alors à sa plainte un rapport dans lequel ils proclament que l’orque Inouk, 20 ans, « souffre le martyr à force de ronger les parois du bassin ».

Ils ajoutent dans la plainte « privation de soins » et « exploitation irrégulière ».

Le directeur général de Marineland, Pascal Picot, s’est défendu : « Inouk est en bonne santé. Le problème des dents est propre aux orques même en milieu naturel (…). Leurs dents sont élimées avec l’âge. Nous avons des chirurgiens et les dents sont dévitalisées donc il n’y a aucune souffrance ».

Les équipes de Marineland ne semblent pas inquiètes. Ils affirment que le dossier est irrecevable par un juge, puisque c’est une biologiste marine qui pose le diagnostic, et non pas vétérinaire ou dentiste. De plus, ils rajoutent que n’ayant pas examiné l’animal, la biologiste ne peut avérer ce diagnostic.

Un événement récurrent 

Il s’est également justifié en rappelant que les plaintes sont souvent retirées au « dernier moment ». Il a alors ajouté que chaque année, à la même période, beaucoup de plaintes étaient déposées contre eux : « (…) Au mois d’avril, puis avant l’été, les hostilités se déclenchent pour nous affaiblir économiquement avant les vacances de Pâques ou d’été.

Ainsi, Marineland attire plus de 10 000 vacanciers par jour l’été. Ils ont vu leur nombre de visiteurs se multipliait par 4 par rapport à l’an dernier, pendant les vacances scolaires de février.

Le parc aquatique dénonce une manipulation médiatique et un acharnement. Pourtant, l’association requiert simplement que l’orque soit placée dans un sanctuaire marin. One Voice tente de leur faire enfin comprendre que les animaux ne sont pas des jouets.

Tweet de @CAPpolitique dénonçant la faible espérance de vie des animaux enfermés à Marineland

About author

19 ans Etudiante en journalisme (ISFJ)
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Quand Emmanuel Macron utilise une application pour surveiller ses ministres

À la uneActualitéCultureFranceSorties

Le Moulin Rouge fête ses 130 ans !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The Hot Zone (National Geographic), Julianna Margulies face au virus Ebola

À la uneActualitéFranceSorties

Nouvel hotspot : le coffee-shop Saint-Laurent à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux