À moins de 2h d’avion de Paris, Copenhague est une référence hivernale pour changer d’air. Petite par la taille mais grande par les monuments historiques, elle regorge de lieux cultes plus immenses les uns des autres.

La ville

Elle allie à la perfection design et histoire. L’opéra est l’illustration parfaite de ce premier. Le palais royal est l’illustration de ce second. En effet l’opéra de Copenhague est à la pointe de l’architecture contemporaine. Il fut édifié récemment par Henning Larsen, comme la nouvelle bibliothèque en granit noir et verre fumé baptisée le Diamant Noir.

Opéra de Copenhague

L’Opéra contemporain de Copenhague

Du côté historique, les multiples palais qui ornent la ville donnent un véritable caractère à cette capitale du nord. Copenhague et sa famille royale possède toujours une résidence en centre-ville: Amalienborg. À quelques pas, on retrouve le palais de Rosenborg, entouré de douves et d’un lac, sans être loin de la mer non plus. De plus, Copenhague possède des musées immenses. Notamment le musée des beaux-arts qui abrite une exceptionnelle collection de peintures et sculptures danoises et européennes (Cranach, Rubens, Munch, Asger Jorn, Picasso, Matisse…). Il y a aussi le Ny Carlsberg Glyptothek où sont entreposés des antiquités et une galerie de peinture. Cette dernière expose de grand artistes français comme Cézanne ou Gauguin.

La relève de la garde du palais royal

La relève de la garde du palais royal

Le place donnant sur le palais royal

Le place donnant sur le palais royal

Sortir à Copenhague

Au delà des monuments, se trouvent dans la ville des statues ou des sculptures cultes. La principale attraction est La Petite Sirène, située non-loin du palais de Rosenborg. À l’est de la ville, elle marque en quelque sorte la transition entre la mer baltique et la mer du nord. Dans un domaine plus divertissant, il y a Tivoli. Un parc d’attraction déjà très ancien par sa date de construction, mais bien évidemment rénové il y a peu. Il se situe à côté de la gare de Copenhague et est donc très facile d’accès. Qui plus est, il est ouvert jusqu’à minuit.

Le parc d'attraction de Tivoli

Le parc d’attraction de Tivoli

Il ne faut pas non plus louper le port de Copenhague Nyhavn, qui veut dire « nouveau port » en danois. Véritable identité de la ville, c’est un lieu charmant, qui est très fréquenté mais où il fait bon de s’arrêter prendre un verre aux multiples bars qui y sont installés.

Nyhavn ("Nouveau port") de Copenhague


Nyhavn (Nouveau port) de Copenhague

La capitale danoise est aussi à taille humaine, c’est à dire qu’il est possible de ne se déplacer qu’à pieds, au travers de toute la ville. Mais il est aussi possible de louer des vélos. Là bas ce sont de véritables autoroutes cyclables qui sont ultra-fréquentés. À l’image de ville comme Amsterdam, tous les habitants possèdent leur propre vélo, et ne se déplace presque qu’avec ce dernier. Il est aussi possible de la jouer à la parisienne et de prendre le métro, mais le charme de l’endroit nous obligerait presque à utiliser les multiples pistes cyclables.

Copenhague est considérée comme la capitale du vélo


Copenhague est considérée comme la capitale du vélo

Si vous préférez les destinations où la température est en grande partie opposée, jetez un coup d’oeil ici :

À lire aussi : City-break : un week-end à Séville