À la uneActualitéEnvironnement

Coca-Cola, numéro 1 des entreprises les plus polluantes au monde

Coca cola plastique entreprise la plus polluante

Selon un rapport publié par l’ONG Break Free From Plastic, l’entreprise Coca-Cola reste, une fois de plus, la championne du monde des pollueurs plastiques pour la troisième année consécutive.

Alors que la 26ème édition de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26) doit se tenir à Glasgow dimanche prochain, l’ONG Break Free From Plastic a dévoilé son classement des dix entreprises les plus polluantes à l’échelle mondiale. À la première place, on retrouve le géant du soda : Coca-Cola.

En effet en 2021, sur 19.826 déchets plastiques récupérés et identifiés dans plus d’une trentaine de pays, la majorité d’entre eux appartenait au groupe Coca-Cola. Un constat qui va complétement à l’encontre des engagements mis en avant par l’entreprise qui prône l’écologie comme au centre de ses préoccupations, comme le raconte le rapport : “Les audits de marque ont enregistré plus de produits Coca-Cola que les deux principaux pollueurs suivants réunis (…) – suggérant que l’engagement de Coca-Cola a peu d’impact sur la pollution environnementale causée par leurs produits“.

Ce n’est pas la première fois que la marque américaine se retrouve dans le top de ce classement. En 2020, 13.834 détritus plastiques commercialisés par Coca-Cola ont été récoltés, 11.732 en 2019 et 9.216 en 2018. Des chiffres alarmants qui ne cessent d’augmenter depuis trois ans, rendant l’entreprise indétrônable.

Chiffres déchets plastiques Coca-Cola – Brand Audit Report 2021 Break Free From Plastic

Vers une amélioration d’ici 2022 ?

Dans un communiqué de presse publié le 15 octobre dernier, Coca-Cola a annoncé “continuer de réduire son empreinte carbone” en rendant leurs bouteilles 50cl en plastique 100% recyclables à partir d’avril 2022. La marque détentrice de Sprite, Tropico et Fanta a également promis d’ici la fin d’année prochaine d’attacher ses bouchons à leurs bouteilles, pour éviter que ces derniers ne traînent dans la nature. “Un pas de plus vers un monde sans déchets” selon elle. Mais tout cela sera-t-il suffisamment pour réduire leurs tonnes de déchets retrouvées aux quatre coins du globe ? Affaire à suivre…

À lire aussi : L’urgence climatique est plus que jamais un problème public

About author

Journaliste en quête d'expériences en tout genre
Related posts
À la uneSport

[INTERVIEW] Rhea Ripley, la catcheuse australienne qui conquiert WWE

À la uneBuzzInsolite

Elle confond son AirPod avec son médicament et enregistre un audio depuis son estomac

À la uneFrance

Nicolas Hulot : une enquête ouverte pour "viol et agression sexuelle"

À la uneMédias

C'était il y a 30 ans ... la naissance du Journal du hard sur Canal+

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux