Les French Days ont démarré depuis ce matin et durent jusqu’à lundi, à minuit. Pour cette deuxième édition, près de 70 enseignes proposent des réductions jusqu’à 70% !

Depuis ce matin, c’est la folie en ligne ! 70 enseignes dont Fnac, Darty, Cdiscount, Rueducommerce ou encore Showroomprivé proposent des remises sur certains de leurs produits.

Qu’est-ce que c’est ?

Les French Days, c’est la petite soeur du Black Friday américain. Des grandes marques proposent des réductions importantes (principalement en ligne), pendant un temps limité. Du vendredi 28 septembre à partir de 7h00 jusqu’au lundi 1er octobre à minuit. C’en est la deuxième édition. La première, réalisée en avril dernier, a réuni plus de « 43 millions de visites en lignes cumulées », selon Europe 1.

Les French Days ont pour ambition de contrer le traditionnel Black Friday qui démarre le quatrième vendredi de novembre, un jour après le repas de Thanksgiving. Il marque généralement le départ des achats de fin d’années.

Malgré tout, ces deux événements ne sont pas encore comparables. Certains internautes témoignent leur déception sur Twitter face aux promotions proposées…

Où en profiter ?!

Vous pouvez trouver de bonnes affaires parmi les six enseignes fondatrices : Boulanger (lave linge top Whirlpool à 499,00€ au lieu de 599,00€, Rueducommerce (ménagère 24 pièces Villeroy & Boch à 54,99€ au lieu de 249,00€) , Showroomprivé, Cdiscount (PC Portable Lenovo 15,6″ à 279,99€ au lieu de 399,99€), Fnac (GoPro Hero5  à 269,90€ au lieu de 329,90€) et Darty (aspirateur avec sac Electrolux à 119,99€ au lieu de 199,99€).

Les French Days débarquent en France vendredi 28 septembre

Les French Days débarquent en France ce vendredi 28 septembre (Crédit : Giphy)

 

Puis aussi chez Kiabi, Kusmi Tea avec « -20%, dès 50€ d’achats« , Pixmania, Sarenza (20€ offerts en vous abonnant à leur newsletter), Générale d’optique et une réduction de « -50% sur une sélection de lunettes de soleil« , La Redoute, Rakuten, Cache Cache, Top office, La boutique des Chefs, et bien d’autres encore. Il ne vous reste plus qu’a « shopper« .

Et même Amazon, qui n’est pourtant pas associé à l’événement, propose « 10 euros de remise dès 50 euros d’achats éligibles« 

À lire aussi : BON PLAN. Où boire la bière la moins chère de Paris ?