Étudiant

Concours Avenir: quelles nouveautés pour 2022-2023 ?

Le 8 novembre dernier, lors de sa conférence de presse, la direction du Concours Avenir dévoile le bilan de l’année écoulée 2022 et les nouveautés à venir en 2023.

Le Concours Avenir est un concours post bac qui permet d’accéder à sept grandes écoles d’ingénieurs privées. Ce concours regroupe en moyenne 13 000 candidats par an et est considéré comme le concours le plus sélectif parmi les différents concours. Des nouveautés en ce qui concerne les bacheliers ont été mises en place. Aujourd’hui, la diversité des choix de spécialité des élèves de terminale est de plus en plus présente.

Le bilan de l’année 2022

Le bilan de 2022 est positif car la diversité est de plus en plus présente notamment au « moment du choix de spécialité de terminale lors de la mise en place de cette nouvelle réforme du BAC la majorité des candidats avaient un reflex de reproduction de l’ancien BAC S et choisissait beaucoup la spécialité math physique, ce choix de spécialité se diversifie de plus en plus » précise le directeur du Concours Avenir. Cette année, 95,7 % des candidats intégrés ont obtenu une mention : « La moyenne au Bac de nos candidats Grands Classés était de 16,8/20 », explique Alexandre Recchia.

Une diversification des candidats

Concours Avenir a pour objectif d’augmenter la diversification des profils et pour ça, il met en place de nouveaux processus pour les candidats ayant suivi des spécialités un peu diversifiées en terminale pour que tout le monde puissent envisager intégrer une école d’ingénieur quel que soit sa spécialité. Selon Alexandre Recchia (directeur de Concours Avenir), l’objectif est de  » les mettre en confiance et leur dire qu’ils ont leur place dans les écoles « .

« L’idée est de rassurer les jeunes qui s’autocensurent un petit peu trop car ils sont voués à des carrières passionnantes et qu’on a envie de leur faire savoir »

Alexandre RECCHIA
YouTube video

« Il faut envisager l’avenir, se renseigner, passer des concours, choisir en connaissance de cause mais surtout ne vous censurez pas »

Pascal PINOT, directeur de l’ESILV
About author

Journaliste
Related posts
Étudiant

Le rôle crucial du traducteur juré dans les procédures légales : tout ce que vous devez savoir

À la uneÉtudiant

Être un jeune dans le monde du travail en 2024, ça veut dire quoi ?

À la uneÉtudiantPolitique

C’est quoi cette mission confiée à Miss France par le Premier Ministre ?

À la uneÉtudiantFranceRégions

Rendre possible les études pour les bacheliers des petites villes !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux