Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFootSport

Tout ce qu'il faut savoir sur la Copa America 2015

La 44ème édition du championnat d’Amérique du Sud des nations débute ce soir au Chili. Ambitions des équipes, stades, programme des rencontres : on vous dit tout ici.

Le Chili accueille du 11 juin au 4 juillet 2015 la Copa America, l’équivalent de l’Euro sur le sol sud-américain. Ce tournoi mettra en duel les dix nations du continent. Pour compléter le tableau, la CONMEBOL, la confédération sud-américaine de football, a invité deux pays : le Mexique et la Jamaïque. Tour d’horizon et enjeux de ce grand rendez-vous continental de l’été.

Une priorité pour l’Argentine

Lors de la précédente édition il y a quatre ans, en Argentine, l’Uruguay avait décroché son 15ème sacre, devenant ainsi la nation la plus titrée devant l’Albiceleste (14) et le Brésil (14). Guidés par Lionel Messi et Sergio Agüero, les Argentins tenteront de revenir à égalité et briser la malédiction : malgré deux finales (perdues) contre le Brésil en 2004 et 2007, ils ne se sont plus imposés depuis… 1993.

Le Chili veut sa couronne

Devant son public, le Chili aura à coeur de prouver qu’il est capable de gagner cette Copa America qui lui échappe depuis toujours. Seule nation du continent à ne pas l’avoir gagné avec l’Equateur et le Venezuela, les partenaires d’Alexis Sanchez sont déterminés à lever le trophée. La Roja déborde d’ambitions, et elle possède les atouts pour y arriver.

Jorge Sampaoli espère bien ramener le trophée à tout un peuple (Crédit : telegraph.co.uk)

Tout d’abord son entraîneur, Jorge Sampaoli. Devenu une icône depuis la victoire en Copa Libertadores en 2011 et grand admirateur de Marcelo Bielsa, El Hombrecito a révolutionné le football chilien avec un jeu tourné vers l’avant et un pressing offensif intense qui ont rapidement conquis les aficionados.

Si tout un pays peut rêver du titre, c’est aussi car il compte dans ses rangs des joueurs capables de faire la différence : Claudio Bravo, le gardien du Barca en Liga, Gary Medel, le ratisseur de l’Inter, Arturo Vidal, le milieu tout terrain de la Juventus, ou Alexis Sanchez, le feu follet d’Arsenal aux 24 buts cette saison, composent la colonne vertébrale de la 19ème nation au classement FIFA.

En plus de ces piliers, les hommes de Jorge Sampaoli possèdent quelques pépites sud-américaines, sans doute les plus talentueuses de leur génération : Jorge Valdivia, Charles Aranguiz et Matias Fernandez. Un vent de jeunesse qui pourrait porter le Chili jusqu’à la victoire finale.

L’Uruguay aura du mal à conserver son titre

La victoire de la Celeste lors de la dernière édition en 2011, après une place de demi-finaliste au mondial sud africain, avait confirmé son retour au premier plan du football mondial. Mais les choses ont évolué depuis. L’équipe dirigé par Oscar Tabarez doit désormais se passer des services de Forlan, Lugano, Diego Perez (ndlr : qui ont pris leur retraite internationale).

Ajouter à cela la suspension par la FIFA de Luis Suarez, et vous obtenez une nation qui part plus avec un statut d’outsider. L’attaquant du PSG Edinson Cavani aura la lourde tâche de conduire les siens le plus loin possible dans cette Copa America 2015.

Les stades de la compétition

Les stades qui accueilleront la Copa America (Crédit : AFP)

 

 

Le programme des 26 matches en heures françaises

Le programme complet des matchs (Crédit : AFP)

 

La Copa America en quelques chiffres

Tous les chiffres clés de la Copa America (Crédit : AFP)

Match d’ouverture :

Demain matin à 1h30 : Chili-Equateur

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Five days at Memorial : où a-t-on déjà vu Robert Pine ?

ActualitéFrance

C'est quoi un "baliste", ce poisson qui a mordu des touristes sur les plages du sud-ouest ?

À la uneSéries Tv

Un si grand soleil : de quel célèbre acteur américain Frédéric van den Driessche est-il la voix française ?

ActualitéInternational

C'était en août 2005... l'ouragan Katrina sur la Nouvelle-Orléans

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux