À la uneCinéma

Coup de projo sur… Marina Foïs

Marina Foïs sera à l’affiche de Papa ou Maman 2 dès le 7 décembre prochain. En 3 films, nous revenons sur l’évolution de sa carrière.

Après un rôle ambiguë et inquiétant cet été dans le thriller Irréprochable, Marina Foïs est de retour le 7 décembre dans la suite du sympathique Papa ou maman, toujours au côté de Laurent Laffite. Deux rôles totalement différents, un grand écart qui symbolise parfaitement la carrière de l’actrice. Découverte par le grand public à travers les sketchs des Robins des Bois, elle a d’abord joué de son personnage décalé dans différentes comédies, La Tour Montparnasse Infernale, Le Raid, Mission Cléopâtre, Pamela Rose… Avant, petit à petit, d’étoffer son répertoire avec des rôles plus dramatiques comme Darling en 2007, sans jamais abandonner la comédie. Coup de projecteur sur 3 films symptomatiques de cette évolution, avec l’absurde La Tour Montparnasse Infernale en 2001, le touchant J’me sens pas belle en 2003 et le bouleversant Polisse en 2011 qui lui a valu un globe de cristal.

La Tour Montparnasse Infernale – 2001

Réalisé par Charles Nemes
Avec Eric Judor, Ramzy Bedia, Marina Foïs, Serge Riaboukine

coup-de-projo-sur-marina-fois-tour-montparnasse-infernale-radio-vl

Mais c’est quoi déjà La Tour Montparnasse Infernale ? Un soir, suspendus au 52ème étage de la Tour Montparnasse, Eric et Ramzy, deux laveurs de carreaux, ont pris du retard dans leur travail. Pendant ce temps, la jolie Stéphanie attend son oncle, le puissant PDG du Groupe Lanceval, et ses fils, les actionnaires principaux, pour un conseil d’administration nocturne qui va se révéler bien mouvementé. En effet, un commando surentraîné investit l’immeuble, contrôle tous les accès et prend la famille Lanceval en otage. Cependant, nos deux compères sont restés au sommet de la Tour et risquent bien de faire capoter le plan machiavélique….

Si depuis La Tour Montparnasse Infernale Eric et Ramzy ont retenté l’aventure cinéma en duo, de Double Zéro à Seuls Two en passant par les Daltons, ils n’ont jamais retrouvé ce petit grain de folie qui dynamite cette Tour Montparnasse qui rime avec absurde, grotesque, drôle et hilarant… Car cette parodie de Piège de cristal est un feu d’artifice d’humour régressif, réalisé par Charles Nemes entre deux épisodes de H, et porté par Eric et Ramzy entouré de Serge Riaboukine, Pef, Omar et Fred et Marina Foïs bien sûr hilarante en mode Robin des Bois.  Alors bien sûr il vaut mieux être fan de l’humour du duo Eric et Ramzy pour apprécier cette poilante pochade et sa suite de sketchs très télévisuels (malgré le budget…), mais si vous acceptez de mettre votre cerveau sur off durant 90 min, vos zygomatiques ne vont pas s’ennuyer.

J’me sens pas belle – 2003

Réalisé par Bernard Jeanjean
Avec Marina Foïs, Julien Boisselier

coup-de-projo-sur-marina-fois-jme-sens-pas-belle-radio-vl

Mais c’est quoi déjà J’me sens pas belle ? Fanny (Marina Foïs) a 30 ans, elle est célibataire et ça commence à lui peser ! Heureusement elle a invité ce voir un collègue (Julien Boisselier à dîner chez elle et elle compte bien en profiter. Elle veut une aventure d’un soir et il fera l’affaire. A l’heure prévue, tout est prêt : musique douce, lumières tamisées, dessous affriolants… Le pauvre ne sait pas où il met les pies ; il n’a aucune chance de lui échapper.

Un très joli huit clos sur la crise de la trentaine, sur la difficulté à s’engager, une charmante bulle de champagne mis en scène avec beaucoup de justesse. Le premier film de Bernard Jeanjean offre à Marina Foïs un personnage attachant et différent de ses précédents films… Un premier pas réussi vers des rôles plus tourmentés. Une histoire d’amour tragi-comique, juste et fort bien interprété par un duo attachant (formidable Julien Boisselier), malgré une structure parfois un peu trop théâtrale. Quatre ans plus tard, c’est avec le film Darling que Marina Foïs entrera définitivement dans la cour des grandes comédiennes du cinéma français.

Polisse – 2011

Réalisé par Maïwenn
Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle

coup-de-projo-sur-marina-fois-polisse-radio-vl

Mais c’est quoi déjà Polisse ? Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple : ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables ; c’est savoir que le pire existe et tenter de faire avec…

Bouleversante Marina Foïs dans une œuvre âpre, dérangeante et bourrée d’énergie. Un film nerveux mené et réalisé par Maïwenn avec rage et amour. L’occasion pour Marina Foïs de démontrer son immense talent d’actrice à travers son formidable duo avec Karin Viard. Mention spéciale également pour Joey Star épatant. Grand film choral souvent excessif, à l’image de sa réalisatrice détestée par les uns, adulée par les autres, immersion brutale dans une réalité souvent sordide, filmée comme un documentaire, généreux et émouvant. Vous allez adorer ou détester, mais Polisse ne vous laissera pas indifférent.  

Retrouvez Marina Foïs en dvd le 6 décembre avec le thriller Irréprochable, et le 7 décembre au cinéma dans Papa ou Maman 2.

Crédit photo Marina Foïs : PATRICK KOVARIK

Related posts
À la uneCinéma

Qui est Matthias Schoenaerts, l'acteur qui va jouer Johnny Hallyday au cinéma ?

À la uneInternationalPolitique

Qui était Ebrahim Raïssi, le Président iranien décédé dans un crash d'avion ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux