À la uneActualitéFootSport

Coupe du Monde : l'Amérique du Sud au rendez-vous

4 ans après l’édition 2010 globalement dominée par l’Europe, les Sud américains ont donné le ton depuis le début de la compétition. Si les phases de poule sont loin d’être finies, le continent hôte pourrait compter jusqu’à 5 représentants en 1/8ème de finale.

Les Chiliens  ne seront pas les seuls à contester la hiérarchie mondiale. Hier, c’est l’Uruguay qui a compromis la qualification anglaise grâce à un Luis Suarez des grands soirs, pourtant tout juste revenu de sa blessure au genou. Si ce résultat est moins surprenant que l’élimination espagnole, il confirme une tendance : l’Amérique du Sud est à la fête. Étonnamment, c’est le Brésil qui a le moins convaincu : en venant buter sur le Mexique d’Ochoa après une victoire entachée de polémique concernant l’arbitrage,  les Auriverdes font moins peur, mais s’imposent tout de même comme favoris. Quant aux Argentins, ils peuvent s’appuyer sur un Messi qui, d’après ses proches, s’économise depuis le début de la saison en vue du Mondial, seul titre majeur manquant à son incroyable palmarès.

Les « petits » en embuscade

Mais l’Amérique du Sud ne se résume pas à ses 2 géants historiques, du moins, pas cette année. C’est d’ailleurs le Chili qui a procuré la première véritable sensation en sortant les tenants du titre, dans un scénario à la mode au XXIème siècle, après les déconvenues française et italienne. Emmenée par 2 joueurs de classe mondiale (Vidal et Sanchez), ils comptent sur un pressing sans faille et une qualité technique indéniable. Néanmoins,  il leur restera fort à faire pour aller plus loin dans la compétition : ils affronteront les Pays-Bas pour obtenir la première place. Dans le cas contraire, ils croiseront probablement la route des compatriotes de Neymar. Pas un cadeau, mais une chose est sûre : personne ne se réjouira à l’idée d’être opposée au Chili.

Une autre équipe fait figure d’épouvantail : l’Uruguay. Grosse surprise de l’édition précédente,  l’histoire pourrait se répéter. Les coïncidences sont là : ils ne partent pas favoris de leur groupe, mais surtout ils comptent dans leur rang l’avant-centre du moment, comme Forlan le fut en 2010. Et Luis Suarez a largement les capacités pour surclasser son brillant prédécesseur.  À peine sorti d’une saison phénoménale avec Liverpool, qu’il a failli mener au titre anglais qui échappe aux Reds depuis 24 ans déjà, il a entamé cette Coupe du Monde en écoeurant l’Angleterre à lui seul. Une tête placée et une frappe surpuissante intervenant 10 minutes à peine après l’égalisation anglaise. Du grand art, surtout qu’il s’agissait de son retour sur les terrains après plus d’un mois d’interruption. Mais si la star de l’équipe attire tous les regards, il faudra aussi considérer l’apport offensif de Cavani et de Rodriguez, qui a été excellent tout au long de l’année. Des armes offensives donc, et un bloc équipe qui ne cesse de surprendre par son abnégation, dans un style qui rappelle celui de l’Atletico. Sûrement un bon signe.

Enfin, la Colombie vient parachever le carton plein de l’Amérique du Sud en ce début de Mondial (excepté l’Equateur). Privée de sa star Falcao, la selection colombienne n’en demeure pas moins dangereuse. Pour preuve, ils sont déjà qualifiés et devraient terminer premiers de leur groupe, moins relevé que les autres, il est vrai. Et ce n’est pas une surprise : ils ont terminé deuxièmes de leur zone de qualification. La performance n’est que plus belle si vous avez lu cet article dans son intégralité.

La Coupe du Monde 2014 est donc celle du retour dans le pays du football,  et l’ensemble du continent s’est surpassé.  Si il est trop tôt pour tirer des conclusions, ces nations ne peuvent qu’être remerciées pour le spectacle offert depuis le 12 juin. En espérant que cela continue.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

La fièvre : l'incroyable twist de l'épisode 6

À la uneMusiqueSéries Tv

Plus belle la vie : Jérémy Charvet (Ulysse) a vraiment participé à The Voice ?

ActualitéCinéma

On a vu pour vous ... Civil War, le choc ciné de ce début d'année

ActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Simone Weber

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux