À la uneFranceSanté

Covid-19 : les nouvelles mesures sanitaires à Paris et en petite couronne

Ce lundi 5 octobre à 11h30, le préfet de police de Paris a annoncé les nouvelles mesures sanitaires face au Covid-19 à Paris et en petite couronne

Didier Lallement, préfet de police de Paris a présenté le lundi 5 octobre à 11h30 les nouvelles mesures sanitaires à appliquer pendant quinze jours à Paris et en petite couronne.

Paris et la petite couronne étant maintenant en zone d’alerte maximale, de nouvelles mesures restrictives ont été dictées par le préfet de police. Il a d’abord rappelé les mesures qui étaient déjà de vigueur. Les rassemblements pour des événements sont toujours limités à 1000 personnes et à dix personnes sur la voie publique. Cette dernière limitation ne s’applique pas aux manifestations, aux entreprises, aux cérémonies funéraires ou aux marchés. Les commerces doivent d’ailleurs accueillir un client pour 4m² à présent.

Les bars fermés, les restaurant ouverts sous réserve du respect d’un nouveau protocole sanitaire

La restauration faisait énormément débat ces dernières semaines. Le préfet a finalement annoncé que les restaurants resteraient ouverts mais doivent suivre un nouveau protocole sanitaire. En revanche, les bars doivent fermer et la vente et consommation d’alcool restent interdites après 22h sur la voie publique. Les fêtes étudiantes, familiales et festives sont également interdites.

Une jauge de 50% dans les universités et grandes écoles

Les établissements scolaires étaient un autre sujet délicat à aborder. Christophe Kerrero, recteur de la région académique d’Île-de-France, affirme que les cas dans ces lieux sont en baisse. Les universités et les grandes écoles doivent cependant n’accueillir que 50% des étudiants dans leur établissement.

Les foires, salons, congrès et cirques sont désormais interdits. Les gymnases, salles polyvalentes et piscines doivent également fermer excepté pour les mineurs. Les stades en plein air, eux, se voient également réduire leur capacité d’accueil à 50%.

Des visites sur rendez-vous en Ehpad

Aurélien Rousseau, directeur général de l’ARS, a annoncé que les visites dans les Ehpad se feront sur rendez-vous et se limiteraient à deux personnes. Les visites seraient par ailleurs suspendues si les gestes barrières ne sont pas correctement exécutés.

Dans les restrictions conseillées mais non obligatoires, Didier Lallement a fortement recommandé d’avoir recours au télétravail en Île-de-France si cela est possible pour les entreprises.

Ces mesures de freinage, comme l’a dit le préfet de police, seront applicables dès mardi 6 octobre et jusqu’au lundi 19 octobre. A ce moment-là, une réévaluation pourra être nécessaire pour modifier ou non les restrictions.

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéSanté

Le vaccin Moderna pourra désormais être administré aux 12-17 ans

À la uneEquitationJeux olympiques

JO 2021 : les cavaliers français prêts à affronter les épreuves de saut d’obstacles

À la uneActualité

Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot

À la uneActualité

Agression de deux journalistes de BFM lors d’une manifestation anti-pass sanitaire

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux