En avril 2016, Hedi Slimane quittait son poste de directeur de la création chez Yves Saint Laurent, fonction qu’il occupait à merveille depuis 2012 ; son départ avait fait beaucoup de bruit. À partir du mois prochain le styliste français rejoint la maison Céline.

C’est une nouvelle surprenante qui tombe en ce dimanche matin : Hedi Slimane devient le directeur artistique et de l’image de Céline, propriété de LVMH. Hedi Slimane qui ne cesse de révolutionner le monde de la mode (son travail pour Saint Laurent et Dior nous l’a montré) revient chez LVMH où il a fait ses débuts. D’ailleurs Bernard Arnault, le propriétaire du groupe de luxe, éprouve un grand respect pour le styliste.

Yves Saint Laurent, Hedi Slimane et Pierre Bergé – (c) Vogue

 

Dans les années 90, Hedi Slimane a assisté Jean-Jacques Picart sur le projet du centenaire de la « toile monogramme » de Louis Vuitton. En 1996, grâce à Pierre Bergé, il débute dans le prêt-à-porter comme directeur des collections chez Yves Saint Laurent et deviendra par la suite le directeur artistique de la maison. Après son départ d’Yves Saint Laurent (où il reviendra quelques années plus tard) il décline la proposition qu’on lui fait : reprendre la marque Jil Sander. Il accepte alors le poste de directeur de la création Homme chez Dior. Dior lui donne carte blanche ce qui lui permet d’imposer son style et sa nouvelle silhouette masculine qui connaitra un immense succès.

Hedi Slimane pour Dior Homme – (c) Atlas des zones de production et de reparcage de coquillages

 

Céline n’a pas fini de nous surprendre ! L’arrivée de Hedi Slimane n’est pas la seule nouveauté de la maison ; une collection Homme verra le jour. Hedi Slimane sera également chargé des parfums. On rappelle que c’est lui qui est à l’origine de la fragrance « Dior Homme« . Il s’y connaît donc dans le domaine.

Alors que la maison Céline faisait parler doucement d’elle comparée à d’autres, la venue de Hedi Slimane va sans aucun doute la propulser aux côtés des marques de luxe qui connaissent un franc succès tels que Dior, Gucci

 

À lire aussi : L’astrologie vue par Vetements