À la uneActualitéFootSport

D1 Féminine: l'OL écrase Paris, un championnat déjà plié ?

Hier après-midi avait lieu un match déjà capital pour la suite du championnat de France de football féminin. Une rencontre entre le PSG et l’OL disputée dans un stade Gerland, où se sont massés plus de 7.000 spectateurs pour assister à cette affiche de la D1 féminine remportée 5 à 0 par les Lyonnaises.

Sur le terrain, la rencontre s’est révélée à sens unique. Un scénario prévisible, au vu du début de saison des deux équipes. D’un côté l’O.L avec trois victoires et 24 buts en trois matches et de l’autre un PSG accroché 0-0 à domicile lors de la troisième journée face à Montpellier. Un nul qui mettait déjà Paris sous pression, avec l’obligation de faire un résultat pour rester dans le sillage de l’OL. Une rencontre où il fallait ajouter un autre handicap pour les Parisiennes avec les absences de Laura George et Kenza Dali, deux titulaires indiscutables côté parisien.

Dans ce sommet de la D1, Paris n’a finalement fait illusion qu’une petite demi-heure. Une première partie de rencontre où les Parisiennes se sont finalement contentées de défendre, pressées de toutes parts par des Lyonnaises qui ont pu compter sur le surnombre apporté par leurs deux latérales, Pauline Bremer et Amel Majri, peut-être les meilleures Lyonnaises de la rencontre avec Ada Hegerberg, l’attaquante norvégienne auteure d’un triplé sur cette rencontre.

Paris craque en cinq minutes

Ada Hegerberg ouvre le score pour l'OL en première mi-temps. Elle inscrira un triplé dans ce match (Photo: Stephane Guiochon)

Ada Hegerberg ouvre le score pour l’OL en première mi-temps. Elle inscrira un triplé dans ce match (Photo: Stéphane Guiochon)

C’est d’ailleurs Ada Hegerberg qui ouvre le score à la 38e minute. Alors que les Parisiennes se montraient plus entreprenantes, tentant de se porter en nombre dans le camp lyonnais, elles se retrouvent immédiatement punies en contre.

Sur un long dégagement de Méline Gérard, la gardienne lyonnaise, Eugénie Le Sommer récupère le ballon. L’attaquante lyonnaise résiste au retour de Kheira Hamraoui et accélère dans le camp parisien. Les joueuses de l’OL se retrouvent alors à trois contre trois et Eugénie Le Sommer sert Ada Hegerberg à l’entrée de la surface.

Hegerberg qui voit arriver Pauline Bremer sur sa droite, sert la latérale allemande qui centre en retrait en bout de course. Sur le centre, Ada Hegerberg profite du dégagement manqué de la brésilienne et néo-parisienne Erika. Le ballon revient dans les pieds d’Hegerberg qui ajuste Katarzyna Kiedrzynek d’une frappe pied droit à dix mètres du but, petit filet opposé, imparable.

A peine quatre minutes plus tard, l’OL récidive, cette fois-ci par Amel Majri (42e). Au départ on retrouve Pauline Bremer et Camille Abily. La milieu de terrain lyonnaise adresse une transversale sur la droite pour Bremer. Esseulée côté droit face à deux parisiennes, elle parvient tout de même à adresser un premier centre renvoyée une première fois par Caroline Seger.

Amel Majri (numéro 7) marque pour Lyon. un but inscrit à la conclusion d'un beau mouvement lyonnais au milieu de la défense parisienne

Amel Majri (numéro 7 lyonnaise) marque pour Lyon. un but inscrit à la conclusion d’un beau mouvement lyonnais au milieu de la défense parisienne

Bremer récupère le ballon, prend de vitesse une défenseure parisienne et rentre dans la surface, en s’appuyant sur Camille Abily grâce à un une-deux entre les deux lyonnaises. Elle sert finalement Ada Hegerberg au cœur de la surface qui donne le ballon en retrait pour Amel Majri. Mieux placée, la latérale lyonnaise trompe Kiedrzynek d’une frappe croisée qui finit au ras du poteau gauche du but parisien. 2-0, à la mi-temps, l’affaire semble déjà réglée.

Lyon déroule en deuxième mi-temps

En seconde période, les parisiennes vont un peu plus se noyer avec trois nouveaux buts des Lyonnaises, les trois inscrits sur corner. Deux réalisations sont signées Ada Hegerberg (53e et 90e) et le dernier but est inscrit à 79e minute par Jessica Houara contre-son-camp. La Parisienne marque du bras dans son propre but alors qu’elle était à la lutte avec Lotta Schelin, l’attaquante suédoise de l’O.L entrée en seconde période à la place d’Eugénie Le Sommer.

Une saison déjà plombée pour le PSG ?

Farid Benstiti, le coach du PSG, déjà sous pression après le début de saison difficile du PSG ?

Farid Benstiti – Le coach du PSG, déjà sous pression après le début de saison difficile du PSG ?

Une défaite lourde pour le PSG, à la fois par le score mais aussi par l’impression laissée par une équipe parisienne dépassée par les coups de boutoir lyonnais mais aussi incapable de produire du jeu, que ce soit sur des phases construites ou sur du jeu de contre-attaque. Une défaite qui relègue le PSG à cinq points de l’OL, un retard qui semble déjà insurmontable. Pour les Parisiennes, la question semble désormais de savoir si elles seront assurées de la deuxième place derrière Lyon, face à la concurrence de Juvisy et surtout de Montpellier qui pourraient jouer les trouble-fêtes cette saison et accrocher une deuxième place sur le podium.

VL à Bondoufle pour Juvisy – Saint-Maur

Lilia Boumrar (Saint-Maur) à la poursuite de Gaëtane Thiney (Juvisy) lors du derby entre Juvisy et Saint-Maur ce week-end à Bondoufle.

Lilia Boumrar (Saint-Maur) à la poursuite de Gaëtane Thiney (Juvisy) lors du derby entre Juvisy et Saint-Maur ce week-end à Bondoufle.

L’autre affiche qui a attiré notre attention se déroulait au stade Robert Bobin à Bondoufle. Une rencontre qui opposait les deux clubs franciliens de Juvisy et de Saint-Maur. Deux équipes moins connues que la voisine parisienne mais qui sont les véritables clubs historiques du football féminin en région parisienne. Saint-Maur qui a remporté 5 titres de champions de France dans les années 80 tandis que Juvisy est le dernier club à avoir remporté un titre de championnes avant le règne de l’OL qui dure depuis maintenant neuf saisons.

Une rencontre disputée samedi en fin d’après-midi dans l’Essonne et qui a tourné à l’avatange des joueuses de la Juv’, qui ont fait la différence en première période. D’abord grâce à un but de leur nouvelle recrue Tatiana Coleman, tout juste arrivée des États-Unis. La franco-américaine partie dans le dos de la défense de Saint-Maur reçoit un ballon dans la profondeur et s’en va tromper Amélie Delvallée, la gardienne de Saint-Maur.

Tatiana Coleman, la nouvelle recrue de Juvisy déjà décisive avec son club

Tatiana Coleman, la dernière recrue de Juvisy déjà décisive avec son nouveau club

Un but inscrit dès la 18e minute de jeu et suivi dix minutes plus tard par une réalisation de Kadidiatou Diani (29e). La jeune attaquante internationale française qui inscrit ici son troisième but depuis le début de la saison. Un score de 2-0 acquis à la mi-temps et qui ne bougera plus jusqu’à la fin de la rencontre malgré quelques occasions franches notamment du côté de Juvisy.

Kadidiatou Diani (ici face à Saint-Etienne), meilleure buteuse de Juvisy espère marquer "un but par match" d'ici à la fin de la saison.

Kadidiatou Diani – Ici face à Saint-Étienne – Meilleure buteuse de Juvisy avec 3 buts, elle espère marquer “un but par match” d’ici à la fin de la saison.

Kadidiatou Diani qui confiait à la fin du match que son équipe avait fait un « match correct », se disant « satisfaite » du résultat même si Juvisy aurait pu marquer plus de buts. Sur un plan personnel, elle espère marquer « un but par match » d’ici à la fin de la saison (elle en avait marqué 4 en 20 matches la saison dernière). Un palier logique à franchir pour une attaquante désormais régulièrement appelée en équipe de France, comme récemment pour les deux matches des Bleues face à la Roumanie et au Brésil.

 

Les autres résultats – 4e journée :

Soyaux – La Roche sur Yon : 2-3

Rodez – Albi : 2-2

Nîmes – Guingamp : 0-2

Montpellier – Saint-Etienne : 1-0

Classement :

1 – Olympique Lyonnais 16 points

2 – Montpellier 14 points (+11)

3 – Juvisy 14 points (+5)

4 – Paris Saint-Germain 11 points

10 – Guingamp 7 points

11 – Saint-Étienne 5 points

12 – Nîmes 4 points

 

Retrouvez l’actualité du football féminin sur Radio VL, les lundis de 19h à 21h dans le Sporting Club, en partenariat avec Coeurs de Foot, site d’information spécialisé sur le football féminin.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneActualitéFrancePolitique

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse, une véritable menace pour Macron ?

À la unePolitique

Premier meeting d'Eric Zemmour : une ambiance explosive et de violents débordements

À la uneCinémaPop & GeekSéries Tv

Charlie Cox reprendrait bien son rôle de Daredevil dans le MCU

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous ... The Great, une deuxième saison encore plus extravagante

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux