À la uneCultureInternational

Demi Lovato revendique sa non-binarité sur Instagram

Demi Lovato a publié, hier, une vidéo touchante sur sa page Instagram. La star y affirme sa non-binarité et son désir d’adopter le pronom neutre « iel ».

« Chaque jour, nous nous réveillons et nous avons une nouvelle opportunité et une chance d’être qui nous voulons et souhaitons être. ». Après un an et demi de « travail d’apaisement et d’introspection », Demi Lovato a annoncé sur sa page Instagram @ddlovato : « Je suis fier.e de vous faire savoir que je m’identifie comme non-binaire. » Pour rappel, être non-binaire, c’est une personne dont l’identité sexuelle ne correspond pas au sexe féminin ou masculin. C’est se définir en dehors de la dualité homme-femme (définition de teljeunes.com). Bien que Demi Lovato affirme être « fluide » sexuellement, la non-binarité n’indique en aucun cas l’orientation sexuelle d’une personne.

Changement de pronom

Avec l’annonce de sa non-binarité, Demi Lovato affirme également vouloir changer son pronom féminin de naissance pour le pronom neutre. Iel assurait « Je changerai officiellement mes pronoms pour iel (they en anglais) à l’avenir. ». Son duo de la chanson I’m Ready, Sam Smith, avait également en 2019 revendiqué sa non-binarité ainsi que son changement de pronom. En France, le pronom neutre « iel » qui a émergé ces dernières années n’est pas encore officiel. Aux États-Unis, cependant, le pronom neutre « they » est de plus en plus utilisé. Il devient même courant de demander à une personne, quand on la rencontre, le pronom avec lequel on doit la genrer. 

La parole se libère

De plus, la star de 28 ans a précisé sous son post « Je fais cela pour ceux qui n’ont pas pu partager qui ils sont vraiment avec leurs proches. S’il vous plaît, continuez à vivre dans vos vérités et sachez que je vous envoie beaucoup d’amour. ». Cette vidéo est, par ailleurs, la première de la série 4D with Demi Lovato. Demi Lovato publiera chaque semaine des vidéos traitant de la non-binarité, de l’identité, de son introspection ou encore de son parcours. À la suite, iel conclut par « Je suis encore en train d’apprendre et d’entrer en moi-même. Je ne prétends pas être un.e expert.e ou un.e porte-parole. ».

À lire aussi : 5 éléments pour comprendre… ce qu’est la « Cancel Culture »

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux