À la uneFrance

Edito Politique – Comme un goût de 21 Avril Européen ?

Jeu, set et match, Le Front National de Marine Le Pen a confirmé les sondages avec ses 25 %. La fête des Mères n’a ni suffi à porter chance à l’UMP de Monsieur Copé  ni réalisé de miracle pour Le PS de Mr Cambadélis.

Au micro, telle la future Présidente de la République Française, elle s’est adressée aux Français, à tous les français. A ceux qui ont voté pour ses candidats, aux abstentionnistes et surtout à ceux qui la combattent, qui lui résistent encore. Marine Le Pen n’a guère froid aux yeux, car pour elle « la marche de la liberté est engagée » et elle invite l’assemblée Nationale à redevenir Nationale. Sur son beau cheval blanc, elle a tenu en haleine l’ensemble des journalistes qui se seraient crus un soir de 21 Avril. Car en regardant à droite comme à gauche on pourrait penser que virus Ebola de Jean-Marie Le Pen aurait éliminé tous ses adversaires d’un coup.

Opération de séduction ou discours d’un premier ministre à court d’arguments ? Manuel Valls s’est en tout cas adressé à chaud à son peuple, désarmé par ce résultat criant. Larmoyant, le conquistador de Matignon, se bat à bout de souffle pour raisonner son peuple qui d’un revers de main à balayer le peu d’espoir auquel depuis 8 semaines, il tente de se raccrocher. Manuel Valls n’est décidément pas Jack Bauer car non seulement en 24 heures, il n’a rien réglé mais en 8 semaines ça ne s’arrange toujours pas.

Le Front National on le rappelle prend le large avec 25 % laissant l’UMP qui n’a pu convertir aucune de ses balles de break avec 20 %. Tel un îlot perdu et avalé par la marrée de l’extrême droite, le PS frôle son plus mauvais score historique en passant la barre des 15 %. L’herbe n’est pas plus verte pour les écologistes qui ne récoltent que 8,5 % suivi du Front de Gauche avec 6,6 % et de Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan.

Au tennis, on parlerait d’un magnifique passing de Marine Le Pen qui au filet à déposer dans le creux des citoyens, l’arme de l’euroscepticisme. En revanche, face à vos postes de télévision, face à vos écrans, les mâchoires sont décrochées et les visages déconfits. La bataille de 2017 vient-elle de prendre une nouvelle dimension pour chacun d’entre nous ? Finalement, la question n’est pas tant de savoir comment le FN a distancié ses concurrents mais pourquoi dans les autres pays européens, la vague des eurosceptique n’a pas été aussi grande que prévu ?

Et vous, pensez-vous que Marine Le Pen peut devenir présidente en 2017 ?

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinémaSport

Cinéma, sport : que verra-t-on sur la nouvelle plateforme "Max" ?

À la uneSéries Tv

"Merteuil" : la plateforme MAX adapte Les liaisons dangeureuses

À la uneInternational

D'où vient le slogan "All Eyes on Rafah" ?

À la uneFranceMédias

Inès Reg : pourquoi le tournage d'un unitaire pour TF1 a été suspendu ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux