À la uneFrancePolitique

Elections législatives 2022 : les résultats du premier tour

Quelques 48 millions d’électeurs ont voté ce dimanche pour le premier tour des élections législatives 2022. Ensemble et la Nupes sont arrivées au coude-à-coude lors de ce premier tour marqué par une abstention de vote.

Ce dimanche a eu lieu le premier tour des élections législatives 2022 marqué par un fort taux d’abstention. À midi, le taux de participation était de 18,43%, un chiffre en baisse de 0,8 point par rapport à 2017. À 17h, le taux était de 39,4%, une participation toujours en baisse de 1,3 points par rapport à 2017. Mais cela à tout de même permis à la coalition d’Emmanuel Macron, Ensemble, et celle de la gauche unies, la Nupes, d’arriver à égalité.

Les résultats complets du premier tour

  • Ensemble (Renaissance, Modem, Horizon, etc): 25,75%
  • Nupes (FI, EELV, PS, PCF): 25,66%
  • Rassemblement national: 18,68%
  • Les Républicains: 10,42%
  • Reconquête: 4,24%

Malgré un score historique pour Jean-Luc Mélanchon, il ne devrait pas être en mesure d’être Premier ministre. Ses supporters ne font pas une croix non plus sur une potentielle victoire de la Nupes lors du second tour, dimanche prochain. Alors que Jean-Luc Mélanchon s’exprimait devant des journalistes après les résultats ce dimanche, il a été soutenu par des chants qui scandaient « Mélanchon à Matignon« . De quoi faire sourire l’ancien candidat à la présidentielle. Pour le président de la République, malgré sa légère avance, il ne lui est pas garanti d’obtenir une majorité absolue.

Les gagnants et les éliminés

Gabriel Attal dépasse les 48% de voix et se place largement en tête des législatives dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine. « C’est un score qui améliore de 5 points le score que j’avais réalisé au premier tour en 2017, et de 10 points le résultat du premier tour de l’élection présidentielle il y a seulement quelques semaines », s’est satisfait le ministre de l’Action et des Comptes publics.

Eric Zemmour éliminé dès le premier tour dans le Var : « Les résultats ne sont pas à la hauteur de nos attentes », a d’abord déclaré le candidat malheureux à l’élection présidentielle, fustigeant Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, « deux faces d’une même pièce ». Il rajoute tout de même, « qu’il faut continuer à sa battre ».

Élisabeth Borne arrive en tête dans le Calvados et assure de rien vouloir « céder » face aux extrêmes et veut « faire reculer l’abstention« . « Je veux remercier les habitants de la 6e circonscription du Calvados de m’avoir placé en tête », a-t-elle déclaré. « Au-delà des étiquettes, ce sont nos valeurs qui sont en jeu », a-t-elle affirmé, assurant ne rien vouloir « céder » aux extrêmes, que ce soit à droite ou à gauche. Elle estime que « notre premier devoir collectif, c’est de faire reculer l’abstention ».

Jean-Michel Blanquer éliminé dans le Loiret. L’ancien ministre de l’Education national n’est pas qualifié pour le second tour, en arrivant troisième avec 18,89% des voix.

Christophe Castaner en tête de peu dans les Alpes de Haute-Provence. L’ancien ministre de l’intérieur est arrivé premier avec 30,16% des voix.

Marine Le Pen est bien placée pour être réélue dans le Pas-de-Calais. La députée sortante totalise plus de la moitié des voix, 53,96%. Elle affrontera, dimanche prochain, la candidate EELV de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale, Marine Tondelier.

YouTube video

La projection

La coalition Ensemble (LaREM, Modem, Horizons et Agir) recueillerait entre 260 et 300 sièges à l’issue des élections législatives, selon une projection de l’institut Elabe.

La Nupes, qui regroupe la France insoumise, le Parti socialiste, Europe Écologie Les Verts et le Parti communiste, récolterait pour sa part entre 170 et 220 sièges.

Suivent après l’alliance entre Les Républicains et UDI qui récolterait désormais entre 43 et 63 sièges, puis le Rassemblement National qui obtiendrait entre 15 et 30 sièges. Reconquête récolterait au maximum un seul député.

Qui à voté quoi ?

Selon un sondage Ipsos et Sopra Steria, effectué entre le 8 et 11 juin, les cadres auraient majoritairement voté pour la Nupes. Dont 28% d’entre eux ont voté pour la Nouvelle union populaire écologique et sociale contre 22% pour Ensemble. 30% des électeurs en situation de chômage auraient voté pour l’alliance politique de Jean-Luc Mélanchon. Ceux qui ont plutôt voté pour Ensemble, sont ceux qui travaillent pour leur compte.

À lire aussi : Qui sont les ministres du gouvernement Borne ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Après Goldorak, d'autres XperienZ avec d'autres séries ?

À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux