À la uneFrancePolitique

Emmanuel Macron : les phrases les plus marquantes de son meeting à Lyon

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron était samedi en meeting au Palais des sports de Lyon, devant quelque 8 000 personnes. Il a également pu compter sur la présence de soutiens tels que les académiciens Erik Orsenna et Marc Lambron, le mathématicien Cédric Villani, l’économiste Elie Cohen ou Geneviève de Fontenay, l’ancienne présidente du comité Miss France.

Le candidat à l’élection présidentielle, leader du mouvement En marche !, n’a pas vraiment dévoilé de nouvelles propositions. En revanche, il ne s’est pas privé pour tacler ses adversaires, notamment Marine Le Pen, la présidente du Front national, qui faisait son meeting dans la même ville. François Fillon, empêtré dans le “Penelope Gate”, en a aussi pris pour son grade, tout comme le candidat socialiste Benoît Hamon et son idée de revenu universel. Radio VL a donc sélectionné les meilleures piques citations du meeting d’Emmanuel Macron.

En direction de Marine Le Pen et du Front National

«Certains prétendent parler au nom du peuple mais ce sont des ventriloques. […] Ils parlent pour eux-mêmes, de père en fille, de fille en nièce. Ils ne parlent pas au nom du peuple. Ils parlent au nom de leurs aigreurs.»

Emmanuel Macron

La candidate du FN Marine Le Pen. Crédits : mcetv.fr

.

En direction de François Fillon

«Les scandales chaque jour dévoilent des pratiques d’un autre âge. Ce qui se passe dans notre vie politique et médiatique n’est bon pour personne. Notre combat est de tout faire pour que ce qui se passe ne profite pas avant tout au FN.»

Emmanuel Macron

François Filon et sa femme Pénélope. Crédits : programme-tv.net

 

En direction de Benoît Hamon et de son idée de revenu universel

«Si on savait multiplier le RSA par deux, j’ose espérer qu’on l’aurait fait depuis longtemps.»

Emmanuel Macron

Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle et défenseur du revenu universel. Crédits : lesechos.fr

.

Sur sa volonté de rassembler au-delà des clivages politiques

«Je ne vous dis pas que la gauche et la droite, ça n’existe plus, que c’est la même chose… Mais ces clivages dans les moments historiques sont-ils indépassables ?», a-t-il interrogé, citant la bataille pour la contraception, la légalisation de l’avortement, la loi de 1905 ou le discours de Jacques Chirac au Vél d’Hiv.

Aux milliers de personnes situés à l’extérieur du Palais des sports et assistant au meeting par écran interposé

Le moment est «historique». «Le destin hésite, ce qui paraissait certain, ne l’est plus».

 

***Selon les derniers sondages, Emmanuel Macron se qualifierait pour le second tour de l’élection présidentielle, avec 21-22% des intentions au premier tour. Il sortirait enfin vainqueur de Marine Le Pen dans la course à l’Elysée, avec 66% des intentions de vote contre 34% pour la candidate du FN.

Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux