À la unePolitique

Eric Dupond-Moretti, la surprise au ministère de la Justice

Le célèbre avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti a été nommé ce lundi ministre de la Justice lors du remaniement du nouveau Premier Ministre Jean Castex.

Ce n’est pas vraiment pour le poste de garde des sceaux qu’une surprise était attendue. Et pourtant, Eric Dupond-Moretti, avocat pénaliste connu pour avoir défendu des dossiers très médiatisés ces dernières années, fait partie des nouvelles têtes du gouvernement. Il succède ainsi à Nicole Belloubet, qui fait partie des grandes absentes de cette nouvelle composition ministérielle. Il a été connu ses dernières années pour avoir défendu des personnalités très diverses à l’instar du footballeur Karim Benzema, l’ancien maire de Levallois Patrick Balkany, Abdelkader Merah le frère du terroriste Mohamed Merah, l’ex-ministre du budget condamné pour fraude fiscale Jérôme Cahuzac ou encore Bernard Tapie. Et forcément, cette nomination ne fait pas que des heureux.

Du théâtre au ministère

C’est une nomination qui surprend surtout, l’avocat, qui est également à l’affiche d’une pièce de théâtre “A la barre” était encore pressenti il y a quelques semaines pour rejoindre la matinale d’Europe 1 en tant que chroniqueur. Le poste de ministre de la Place Vendôme était apparemment plus attirant. Cet avocat connu pour son franc-parler, surnommé “Acquittator” pour sa capacité à obtenir l’acquittement de ses clients, a également souvent été sous les projecteurs pour ses critiques envers la justice et ses institutions. Reste à voir si cette nomination sera une belle pêche pour le gouvernement Castex, ou un simple gros nom plutôt symbolique.

CREDIT PHOTO : ROMAIN LAFABREGUE / AFP

About author

Journaliste
Related posts
À la uneFaits DiversInsolite

États-Unis : Une jeune fille décède pendant un concours de mangeurs de hot-dogs

À la uneActualitéBasketCultureSport

Une liste des meilleurs joueurs de tous les temps dévoilée pour les 75 ans de la NBA

À la uneInternational

Qui est Osman Kavala, l'opposant turc qui inquiète Erdogan ?

À la uneMédias

"Requiem pour un fou" : Nagui obligé de se justifier après la diffusion de la chanson dans N'oubliez pas les paroles

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux