En attente d’examen par le Sénat, le projet de loi Alimentation prévoit la fin des grosses promotions dans les supermarchés. La loi prévoit aussi de rehausser le seuil de revente à perte de 10%. Donc, au lieu de vendre les produit au prix achetés par le supermarché, l’enseigne devra les proposer 10% plus cher.

L’article 9 de la loi Alimentation prévoit de mettre fin aux grosses promotions, comme celle de Nutella en janvier. Les promotions pourront désormais aller jusqu’à 34% sur le prix et 25% sur le volume. Le Nutella était « un bon coup de com’ »  mais aussi le « dernier feu de paille » de ce type de promotion selon Cédric Chéreau, spécialiste de la promotion dans la grande distribution. Il note que ces opérations ne satisfont plus les différents acteurs: « les producteurs qui n’en peuvent plus d’être assassinés dans les négociations commerciales, les distributeurs qui ne s’y retrouvent pas car tout le monde fait la même chose, les marques car elles financent des opérations promotionnelles qui ne sont que très moyennement efficaces et le consommateur qui a davantage envie d’acheter plus sain. » De plus, 60% des promotions dans les magasins ne sont pas rentables pour les industriels.

Le même article 9 annonce une relève de 10% du seuil de revente à perte (SRP). Aujourd’hui, il est interdit aux enseignes de vendre un produit en dessous du prix d’achat, en dehors des soldes. Si un supermarché achète un produit à un euros pour le mettre en rayon, il doit le revendre, au minimum, un euros. La rehausse du SRP de 10% implique que le produit acheté à un euro, coûtera 1€10 à la caisse. Cependant, le ministère de l’Agriculture se veut rassurant: « le prix global du panier du consommateur » ne va pas monter.

Après le vote du texte à l’Assemblée samedi dernier, l’ordonnance sera examinée les 25 et 26 septembre au Sénat. Le vote définitif aura lieu le 3 octobre. Le texte paraîtra au Journal Officiel le 30 novembre, et devrait être appliqué six mois plus tard.

À​ ​lire​ ​aussi: Un français sur cinq a du mal à manger trois fois par jour